logo

Inflammation du follicule pileux: causes, symptômes, traitement

L'inflammation du follicule pileux en médecine s'appelle la folliculite. Cette maladie est caractérisée par une lésion infectieuse conduisant à une inflammation purulente. Il se manifeste dans les lieux de croissance des cheveux sous forme de pustules simples ou multiples. Les pustules exposées forment des ulcères qui, une fois guéris, sont accompagnés de cicatrices. Dermatoscopie, microscopie à frottis, examen des pustules détachables aident à diagnostiquer la folliculite.

Le traitement comprend des solutions, des colorants à l’aniline, des antiseptiques, l’utilisation locale et systémique d’étiotropes (antibiotiques, acyclovir, antimycotiques).

La structure du cheveu et du follicule pileux

Les cheveux sont constitués d'une tige visible au-dessus de la surface de la peau et d'une racine située dans l'épaisseur de la peau dans le follicule pileux. Ce dernier est localisé dans le derme et le tissu adipeux sous-cutané, entouré d'une capsule de tissu conjonctif.

Au bas du follicule se dilate. À cet endroit se trouvent le follicule pileux et la papille du tissu conjonctif, contenant les nerfs et les vaisseaux sanguins. Au sommet du follicule se trouve sa bouche, dans laquelle le fer sébacé et la sueur (pas partout) s’infiltre.

Une structure aussi complexe contribue au fait que l'inflammation peut survenir dans différentes parties de celle-ci et pour diverses raisons. La réduction des propriétés protectrices de la peau, la transpiration excessive, les dommages, les éraflures, les poils incarnés, la pollution, le blocage de sébum - voici une petite liste de causes pouvant conduire à une maladie désagréable.

Occlusion et inflammation du follicule pileux

La folliculite se réfère à des maladies purulentes de la peau. Parfois, il est précédé d'ostiofollicluitis, une inflammation superficielle qui n'affecte que la bouche du follicule.

La maladie est presque toujours provoquée par une bactérie, principalement le staphylocoque. Cependant, il peut s'agir de pseudomonades, agents pathogènes de la gonorrhée, de la syphilis, etc. Les causes peuvent être cachées dans une infection fongique (par exemple, dermatophytes, champignons du genre Candida), des virus (simple, herpès zoster, mollusque contagieux), des parasites (demodex). Selon les agents pathogènes, l'inflammation est classée en bactérie, fongique, virale, syphilitique et parasitaire.

L'infection pénètre par des blessures mineures: écorchures, égratignures, excoriation, trempage. Les personnes à risque de dermatoses provoquant des démangeaisons (atopie, dermatite allergique, eczéma) sont à risque, car elles se peignent constamment et souffrent d'hyperhidrose (transpiration excessive).

La pénétration de l'infection contribue à la réduction de la fonction barrière de la peau et de l'immunité. Par exemple, la probabilité de développer la maladie est plus élevée chez les personnes diabétiques et immunodéficientes (infection par le VIH, traitement immunosuppresseur, maladies à long terme). L'immunité locale est réduite après une utilisation prolongée de glucocorticoïdes, ainsi que par une exposition régulière à des produits chimiques.

Symptômes d'inflammation dans le follicule pileux

La pathologie commence par une rougeur et une infiltration, puis une pustule se forme avec du pus, pénétré par les cheveux duveteux. Après ouverture des pustules, il se forme un ulcère recouvert d'une croûte purulente et sanglante. Après la décharge de la peau, il reste une cicatrice ou une hyperpigmentation. Les follicules superficiels sont résolus sans conséquences. En moyenne, le processus inflammatoire dure environ une semaine.

En règle générale, la maladie est multiple et affecte le visage, la tête, les aisselles, l'aine, les jambes. Éruption accompagnée de démangeaisons, parfois de douleurs.

S'il n'est pas traité, il résulte d'un follicule, d'un furoncle ou d'un anthrax enflammé:

  • Inflammation à staphylocoques - le plus souvent localisée sur le menton et la peau autour de la bouche. Plus fréquent chez les hommes qui se rasent la moustache et la barbe. Peut être compliqué par une sycose;
  • Pseudomonas - survient après la prise d'un bain chaud avec une chloration médiocre de l'eau, chez les patients souffrant d'acné après un traitement antibiotique. Cela se traduit par une augmentation des éruptions cutanées sur le visage, le haut du torse;
  • Syphilitique - survient dans la syphilis secondaire. Il est accompagné d'une alopécie non cicatricielle au niveau de la barbe / moustache, du cuir chevelu;
  • La gonorrhée est une conséquence de l’absence de traitement pour la gonorrhée. Localisé dans la zone périnéale chez la femme et dans le prépuce chez l'homme;
  • Candida - survient lors de l'application de pansements occlusifs, avec une longue fièvre, chez des patients alités;
  • Dermatophyte - se caractérise par l'inflammation initiale de la couche cornée superficielle de la peau, affectant progressivement le follicule et la tige pilaire. Laisse souvent des cicatrices et accompagne les favus et la trichophytose;
  • Herpétique - caractérisé par la formation de vésicules dans la bouche des follicules. Affecte le plus souvent le menton, le triangle nasolabial;
  • Causée par démodécie - la peau devient rouge, les pustules sont entourées d'un pelage squameux;
  • Impetigo Bockhart - se produit pendant la macération. Souvent accompagné d'hyperhidrose et se développe après l'utilisation de compresses chauffantes.

Complication de l'inflammation

Le furoncle apparaît en l'absence d'un traitement adéquat au stade initial de l'inflammation. Il est à noter que la maladie évolue dans le temps et qu'elle n'est pas toujours résolue de manière indépendante. Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Pendant que l'ébullition arrive à maturité, il est nécessaire de traiter la peau avec des antiseptiques. Le médecin peut le couper avec des solutions antibiotiques et de la novocaïne. Également prescrit avec des médicaments antibactériens, UVA et UHF. Pour renforcer l’immunité, une thérapie à l’ozone, des agents fortifiants, une auto-hémotransfusion, une gamma-globuline peuvent être nécessaires. Lorsqu'une zone de fluctuation est formée, le médecin applique un pansement spécial pour accélérer la sortie de la tige.

Peut-être une ouverture indépendante de l'abcès, ou son retrait chirurgical.

Après cela, la plaie est lavée au peroxyde, bandée avec une pommade de Vishnevsky, un lévomékolome, un sintomitsinovoy, une pommade d'ichthyolique ou d'érythromycine. Sous anesthésie locale, les furoncles sont ouverts lors d'un abcès, les masses purulentes nécrotiques sont retirées. Le besoin d'antibiotiques survient dans les cas de furonculose chronique et multiple, d'abcès, d'immunité réduite.

Comment traiter un follicule pileux

Le médecin détermine d’abord l’état du follicule et de l’agent pathogène, exclut l’étiologie spécifique de la pathologie, identifie les maladies concomitantes qui contribuent à l’inflammation.

La dermatoscopie vous permet de déterminer la profondeur de la lésion. Il est nécessaire de prendre un détachement pour l'ensemencement bactériologique et la microscopie, de l'examiner pour détecter les champignons et le tréponème pâle. Le diagnostic PCR élimine la gonorrhée et la syphilis. Un test sanguin pour le sucre, un immunogramme, etc. peuvent être attribués, mais un diagnostic différentiel est également nécessaire.

Le traitement correspond à l'étiologie. En présence de bactéries, des pommades antibactériennes sont prescrites et, en cas de lésions fongiques, d'antifongiques, la forme herpétique nécessite la nomination d'acyclovir.

Aux stades initiaux, une thérapie locale est suffisante. Lésions additionnellement traitées avec des colorants à l'aniline (pr. Zelenka). Pour prévenir la propagation de l'infection, une peau saine est traitée avec de l'alcool borique ou salicylique. Un ovni peut être attribué.

Dans les cas graves, une thérapie systémique est nécessaire. En présence de staphylocoques, prescrire de l'érythromycine, de la céphalexine et de la dicloxacilline à l'intérieur.

Le type pseudomonade sévère est traité à la ciprofloxacine. Le treacinazole et le fluconazole sont nécessaires dans les lésions candidales, tandis que dans les lésions dermatophytes, la terbinafine est nécessaire.

Kyste folliculaire - une malformation du follicule pileux

Dans ce cas, il existe une lésion bénigne ressemblant à une tumeur. Cela peut être inné ou cela peut se produire beaucoup plus tard. En règle générale, la maladie est héritée.

Le traitement d'un kyste implique son retrait. Si la formation est insignifiante et ne cause pas de gêne, elle ne touche pas, seul le contrôle en dynamique est affiché. Toutefois, la suppression d'un kyste du follicule pileux, même de petite taille, est nécessaire en cas d'inflammation.

La formation ainsi que la capsule peuvent être éliminées par une incision dans la peau ou par son exfoliation à l'aide d'un laser. Si vous n'excédez pas tous les tissus pathologiques, une rechute de la maladie se produira.

Avant de procéder à l'opération, vous devez soulager l'inflammation. Si le kyste est accompagné d'un abcès purulent, il est nécessaire d'ouvrir et d'installer un drainage.

Afin d'éliminer l'inflammation des follicules pileux, il est nécessaire d'éviter les blessures à la tête et aux autres parties du corps, de surveiller l'hygiène, de gérer les éraflures et les coupures avec les moyens appropriés.

http://mjusli.ru/krasota_i_zdorove/jeto_polezno/vospalenie-volosyanogo-follikula

Causes et méthodes de traitement de l'inflammation du follicule pileux

Une éruption cutanée provoque une gêne et une gêne. Faire face au problème est facile. Pire encore, lorsque l’inflammation du follicule pileux se développe - un processus purulent progressif. La maladie nécessite un traitement immédiat, sinon le risque de complications graves est élevé.

Quel est

La folliculite est une lésion cutanée de nature infectieuse. Le processus inflammatoire se développe dans le follicule pileux. Après l'ouverture de l'abcès, une croûte se forme à sa place.

La folliculite affecte le cuir chevelu, les bras et les jambes au niveau du pli.

Les patients des groupes suivants sont les plus susceptibles de contracter une folliculite:

  • vivre dans des conditions insalubres;
  • patients diagnostiqués avec l'hyperhidrose;
  • spécialistes des professions nuisibles constamment en contact avec des substances chimiques toxiques.

Raisons

L'inflammation du follicule pileux se développe à la suite d'une infection par divers types de bactéries, de champignons et du virus de l'herpès.

Le processus inflammatoire est activé sous l'influence des facteurs suivants:

  • long séjour dans des conditions d'humidité et de température élevées;
  • la présence de saleté, microfissures et autres dommages à la peau;
  • violation des pansements occlusifs technologiques;
  • hypothermie prolongée;
  • porter des vêtements serrés en tissus synthétiques.

En outre, le développement du processus inflammatoire est affecté par les comorbidités suivantes: diabète, maladie du foie, anémie ferriprive, maladies de la cavité buccale (carie, gingivite), pharyngite et amygdalite chronique, obésité.

Faites attention! La consommation incontrôlée de médicaments du groupe des immunosuppresseurs, ainsi que le manque de nutriments dans le corps, peuvent provoquer le processus d'inflammation des follicules.

Types, formes et étapes

La classification de la folliculite dépend des motifs permettant de distinguer les types de maladie.

En fonction de la cause du processus inflammatoire:

  • bactérien;
  • des champignons;
  • syphilitique;
  • parasite;
  • viral.

Selon le degré de lésions cutanées:

  • folliculite superficielle - des abcès de petite taille se forment sur la peau et se recouvrent de croûtes en l'espace de deux jours;
  • inflammation profonde des follicules - des pustules très douloureuses se forment sur la peau et deviennent incrustées pendant cinq jours.

Selon la présence de complications du développement du processus inflammatoire:

Symptômes et signes

Les symptômes suivants peuvent alerter le développement du processus inflammatoire du follicule pileux:

  • rougeur autour des cheveux avec la formation ultérieure d'un abcès;
  • infiltration et pus dans les pustules;
  • inflammation sphérique ou conique sur la peau;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • démangeaisons et rougeurs de la peau, persistant après l'ouverture de l'abcès.

Aux premiers signes d'inflammation, vous devriez consulter un dermatologue. Seules des consultations médicales opportunes et un traitement bien choisi offrent une garantie de rétablissement complet.

Attention! Ignorer le problème peut entraîner le développement de complications graves de la folliculite: furoncles, abcès, cicatrices folliculaires.

Diagnostics

Un diagnostic préliminaire - folliculite - un dermatologue met sur la base d'une inspection visuelle. La localisation de l'inflammation (autour des cheveux) et le rebord rouge pathologique peuvent pousser cette conclusion.

Confirmez que le diagnostic peut être basé sur les résultats des enquêtes:

  • Frottis de Gram;
  • analyse de biopsie cutanée;
  • ensemencer le contenu des pustules;
  • test sanguin pour le sucre.

Méthodes de traitement

Le traitement du complexe de folliculite implique l’utilisation des méthodes suivantes:

  1. Procédures de physiothérapie. Il est possible d'intensifier le processus de restauration des tissus endommagés et d'empêcher le développement d'inflammations dans les zones saines de la peau en utilisant la méthode d'irradiation UV.
  2. Méthodes traditionnelles de traitement. Bien traiter la peau affectée avec du jus de plantain frais ou un bouillon de camomille. À l'intérieur, prenez une décoction de pissenlit. Pour 50 g de matière sèche, vous devez prendre 200 ml d'eau bouillante. Des feuilles sèches cuites à la vapeur, insistez et reprenez la journée avec une cuillère à soupe.
  3. Traitement médicamenteux. Selon le microorganisme qui a provoqué le processus inflammatoire, les médicaments suivants sont indiqués au patient:
  • Érythromycine, méthiciline - avec folliculite à staphylocoques;
  • Terbinafine ou Itrakanazol - avec des lésions fongiques;
  • Acyclovir - avec inflammation du type herpétique.

Simultanément à la prise des pilules, la zone touchée est traitée avec des pommades antibiotiques. Traitement médicamenteux complémentaire - prise de complexes vitaminiques, médicaments immunostimulants.

Mesures préventives

En adhérant aux règles élémentaires de prévention, il est possible non seulement d'accélérer le processus de guérison, mais également d'empêcher le développement du processus inflammatoire à l'avenir:

  • suivez attentivement l'hygiène corporelle;
  • Ne portez pas de vêtements amincissants.
  • suivre les règles du sexe protégé;
  • renforcer le système immunitaire (manger sainement, abandonner les mauvaises habitudes);
  • surveillez votre santé et, si nécessaire, consultez un médecin rapidement;
  • dans la mesure du possible, limiter le contact avec des produits chimiques toxiques.

Le pronostic pour l'élimination complète de la folliculite est favorable. Mais seulement sous la condition d'un traitement rapide chez le médecin, un traitement effectué avec compétence et le respect des règles de prévention.

Vidéos utiles

Candida folliculite: symptômes et diagnostic de la maladie, en particulier traitement et prévention.

Quelle est la folliculite de la partie velue de la tête et du corps.

http://expertpovolosam.com/zdorove/bolezni/follikulit

Inflammation du follicule pileux: traitement et prévention de la folliculite

De nombreux facteurs peuvent déclencher une folliculite - une inflammation du follicule pileux. L'expert aidera à établir la raison Les méthodes modernes de traitement aideront à faire face rapidement et efficacement à la maladie. Ne pas rester à l'écart et la médecine traditionnelle.

Le contenu

Dans tout le corps humain, et pas seulement sur la tête, vous pouvez voir les poils, qui proviennent des couches profondes de la peau, où se trouvent les follicules pileux. Certaines maladies de la peau peuvent toucher non seulement la peau, mais également le follicule pileux, entraînant une pathologie telle que la folliculite. Quelle est cette maladie, quelles en sont les causes et est-il possible de faire face à ce problème?

Qu'est-ce qu'une folliculite?

Qu'une telle maladie existe, peu de gens le savent. Très souvent, il touche des personnes de certaines spécialités, par exemple, les mineurs, les mineurs, les serruriers, les pétroliers, car il existe toutes les conditions préalables au développement de la pathologie. Mais presque personne n'est à l'abri de cette maladie.

Le processus inflammatoire qui affecte les follicules pileux conduit au développement d'une folliculite, qui nécessite un traitement obligatoire.

La folliculite sur la peau est un processus inflammatoire purulent dans la partie supérieure du follicule pileux. Une papule se forme plus souvent de couleur rose, au centre de laquelle se forme un abcès, à travers lequel passe le cheveu. Si la pathologie se forme sur le visage ou sur d'autres parties du corps, mais pas sur la tête, il est possible que les cheveux ne soient pas visibles.

L'ensemble du processus de développement d'une pathologie prend plusieurs jours, puis une croûte se forme, qui disparaît souvent d'elle-même.

Besoin de savoir. Si vous ne supprimez pas les facteurs qui provoquent le développement de la folliculite, la maladie peut se transformer en une forme chronique.

La folliculite appartient au groupe des pyodermites, qui est le plus souvent causé par des staphylocoques, des champignons et certains virus.

Facteurs provocateurs de la maladie

L'inflammation du follicule pileux peut survenir pour diverses raisons. Pour commencer le traitement, vous devez déterminer la cause de la maladie. Le plus souvent, les provocateurs peuvent être:

  • Violation de l'intégrité de l'épiderme après le rasage chez l'homme, épilation, lésions mécaniques.

Beaucoup de femmes se soucient d'elles-mêmes et obtiennent une peau parfaitement lisse et ne soupçonnent pas qu'elles peuvent déclencher l'apparition d'une pathologie cutanée.

  • Long séjour à hautes ou basses températures.
  • Violation de l'hygiène personnelle.
  • Faible immunité.
  • Hyperhidrose.
  • Intoxication chronique.
  • Manque de vitamines et de minéraux.
  • Transpiration accrue.
  • La présence de dermatite ou d'eczéma.

Vous pouvez également appeler les facteurs de risque qui peuvent augmenter le risque d'inflammation du follicule pileux:

  • Le diabète.
  • Les éruptions cutanées dans les plis (surviennent le plus souvent dans les climats chauds).
  • Utilisation de corticostéroïdes.
  • Thérapie avec des agents antibactériens.
  • Immunodéficience.
  • Exposition de produits chimiques à la peau, tels que des lubrifiants, du kérosène.

L'exposition continue du lubrifiant à la peau entraîne le blocage des pores, ce qui peut entraîner une maladie inflammatoire des follicules pileux.

Classification de la pathologie

Selon la gravité de la lésion, la folliculite à staphylocoques est divisée en deux formes:

  1. Forme de surface: osteofollikulit, folliculite superficielle, folliculite décalaminante.
  1. Folliculite profonde: furoncle, anthrax, affaiblissant la folliculite de Hoffmann.

Avec les formes profondes de folliculite, après le traitement, les cicatrices restent sur la peau.

La folliculite à staphylocoques se situe généralement sur le menton, autour des yeux. Affecte souvent les hommes qui lâchent la barbe et la moustache.

Il existe une autre classification de cette maladie en fonction de l'étiologie:

  1. La folliculite fongique est souvent déclenchée par les champignons Candida. Il peut être localisé sur les épaules, le dos, parfois sur le visage et le cou.
  2. Virale. On le trouve souvent chez les hommes sur le menton et dans la zone du triangle nasolabial.
  3. Syphilitique. Il est souvent situé sur le cuir chevelu, dans la région de la barbe et de la moustache chez l'homme.
  4. Parasite.
  5. Pseudomonade. Elle se développe souvent après un bain chaud si l’eau n’est pas suffisamment chlorée. Peut affecter les patients sous traitement antibiotique contre l'acné.

Symptômes de folliculite

Les manifestations de la maladie dépendent de la sévérité du follicule. S'il existe une forme superficielle, la maladie est bénigne. Un petit abcès apparaît sur la peau, ce qui pose peu de problèmes. Parfois, il peut y avoir une légère douleur. Quelques jours après l’apparition de l’abcès, une croûte se forme, qui disparaît progressivement.

Au cours de la maladie, les ulcères s'éruption et croûte se forment.

La folliculite profonde se manifeste par la formation de gros ulcères, atteignant une taille pouvant atteindre 10 cm de diamètre, il y a douleur. La pathologie disparaît peu à peu et une petite cicatrice reste en place.

Besoin de savoir. La folliculite peut être unique ou multiple. Dans ce dernier cas, il existe un prurit et une augmentation des ganglions lymphatiques à proximité.

Si vous n’effectuez pas un traitement adéquat de la folliculite, une complication peut se développer sous la forme d’un rhume, d’un furoncle, d’un abcès.

Traitement de la folliculite

Comment traiter la folliculite? Le traitement de la maladie dépend entièrement de l'étiologie. Si la pathologie est causée par des champignons, vous ne pouvez pas vous passer d’antifongiques; La folliculite à staphylocoques doit être traitée avec des antibiotiques.

Le traitement est mené dans plusieurs directions:

  1. Médicament de thérapie.
  2. Méthodes physiothérapeutiques.
  3. L'utilisation de la médecine traditionnelle.

Nous traitons les médicaments contre la folliculite

Si la maladie est bénigne, vous pouvez utiliser des préparations locales, par exemple:

  • Pour la folliculite à staphylocoques, traiter les zones touchées avec des pommades antibactériennes, par exemple, la mupirocine. Cela devrait être fait 2 fois par jour.

Si la pathologie est provoquée par des staphylocoques, on ne peut pas se passer d'agents antibactériens.

  • Si la maladie est causée par une bactérie à Gram négatif, l’utilisation du peroxyde de benzoyle est indiquée par voie topique.
  • La folliculite herpétique peut être traitée avec la pommade Acyclovir.
  • Dans toutes les formes de maladie, appliquez un antiseptique local, par exemple, Fukortsin, Chlorhexidine.

Besoin de savoir. Pour éviter que l'infection ne se propage sur une peau saine, il est nécessaire de la traiter avec de l'alcool borique ou salicylique.

En présence de folliculite, il est nécessaire de traiter les zones adjacentes pour éviter la propagation de la pathologie.

Si le traitement de l'inflammation du follicule pileux ne se prête pas à un traitement local, vous devrez alors prendre des médicaments antibactériens par voie orale.

Des antibiotiques sont également prescrits si:

  1. La maladie est devenue chronique.
  2. Il y a une inflammation des ganglions lymphatiques.
  3. Le processus s'étend rapidement aux zones adjacentes.

Si l'infection est causée par un staphylocoque, alors prescrire:

  • Céphalexine jusqu'à 4 fois par jour.

La folliculite à staphylocoques ne pourra pas gagner sans les agents antibactériens modernes

  • Érythromycine.
  • Minocycline si Staphylococcus est résistant à d’autres médicaments.

La folliculite pseudomonadique, survenant sous une forme sévère, nécessite de prendre 500 mg de Ciprofloxacine 2 fois par jour.

Lorsque la folliculite fongique est prescrite à l'intérieur:

Le médicament est sélectionné en fonction du type de bactérie. En cas de folliculite herpétique, des agents antiviraux sont prescrits à l'intérieur.

Tout traitement doit nécessairement impliquer l’élimination du facteur provoquant, par exemple, si le diabète sucré aggrave le cours de la folliculite, il est nécessaire de procéder à son traitement.

En pathologie sévère, une thérapie systémique est nécessaire.

Besoin de savoir. Toute forme de folliculite au cours du traitement nécessite d’exclure le lavage des zones touchées avec de l’eau et la prise de bains chauds.

Pendant le traitement, il ne faut pas oublier qu'un bain chaud peut compliquer le déroulement du processus inflammatoire.

Traitements de physiothérapie

La thérapie physique peut considérablement aider dans le traitement de la folliculite. La physiothérapie a les effets suivants:

  • Supprimer le processus inflammatoire.
  • Inhiber la croissance des microorganismes pathogènes.
  • Augmenter l'immunité.
  • Activer la formation de vitamine D dans la peau.

Les méthodes suivantes sont les plus couramment utilisées:

  1. Exposition à des lésions avec des ondes ultraviolettes courtes.
  2. UFO général.
  3. Thérapie UHF de faible intensité.
  4. Traitement au laser.

La physiothérapie sera d'une grande aide dans le traitement de la folliculite. Ses méthodes vont accélérer la guérison, soulager l'inflammation.

  1. Magnétothérapie.
  2. Sec et chaud.

Utilisation de la médecine traditionnelle

La folliculite de Hoffman et d'autres formes peuvent être traitées à l'aide de remèdes traditionnels, mais elles doivent compléter le traitement médicamenteux de base et doivent être approuvées par votre médecin.

Les recettes suivantes ont prouvé leur efficacité:

  1. Application de décoction de camomille. Il supprime parfaitement l'inflammation.

La camomille se distingue par ses propriétés antiseptiques, de sorte que sa décoction peut être utilisée en toute sécurité pour le lavage en présence de lésions inflammatoires sur la peau.

  1. À l'intérieur, vous pouvez prendre une décoction de racine de bardane ou de pissenlit. Pour préparer le médicament, vous devez prendre une cuillère à soupe de matières premières et verser 0,5 litre d'eau, faire bouillir pendant 10 minutes. Après une perfusion de 2 heures, prendre 50 ml 2 fois par jour.
  2. Les feuilles de chardon peuvent être utilisées pour les compresses sur les zones touchées; Malheureusement, cette méthode ne peut être utilisée qu'en été. Les feuilles doivent être écrasées et appliquées sur les endroits enflammés.
  3. Pour les compresses, les bains et les pansements, vous pouvez utiliser une décoction de la racine du chardon. Pour le préparer, vous avez besoin de 50 grammes de matière première sèche, versez un demi-litre d’eau et faites bouillir à feu doux pendant 30 minutes, puis laissez infuser pendant 2 heures.

Prévision et prévention de la maladie

Le plus souvent, il est tout à fait possible de vaincre complètement la maladie si le traitement est instauré rapidement. S'il existe une folliculite profonde, des cicatrices et des sites de pigmentation peuvent se former sur le site de l'abcès.

Si le traitement est choisi correctement, il est possible de traiter la pathologie en quelques jours. Mais le manque de traitement efficace et le non-respect des recommandations du médecin est lourd de complications.

  • Furonculose
  • Abcès
  • Lymphadénite.
  • La folliculite peut entraîner une dermatophytose du cuir chevelu.
  • Les complications les plus graves incluent la méningite.

Parmi les mesures préventives figurent:

  1. Hygiène personnelle.
  2. Choix judicieux des produits de soin de la peau et des cheveux.

Pour la prévention des maladies de la peau, il est très important de choisir les bons produits capillaires et de soin de la peau.

  1. Utilisez des produits cosmétiques spéciaux pendant le rasage.
  2. Utilisez un antiseptique lorsque même de petites abrasions et dommages apparaissent sur la peau.
  3. Ne pas abuser du savon antibactérien, il tue non seulement les bactéries pathogènes, mais brise également la barrière de protection.
  4. Procéder au traitement opportun des maladies pouvant déclencher le développement de la folliculite.

Toute maladie est plus facile à traiter au tout début du développement de la pathologie. Cela concerne directement la folliculite. Le traitement doit être sélectionné par un spécialiste, en tenant compte de la cause de la maladie. L'efficacité du traitement sera alors de 100%.

http://zkozha.ru/bolezni/drugie/lechenie-i-profilaktika-follikulita/

Follicule pileux

L'inflammation du cuir chevelu est scientifiquement appelée folliculite. Cette maladie peut survenir sous l’influence de nombreux facteurs: infections, virus, champignons, etc. L’inflammation du follicule ne doit en aucun cas être laissée sans surveillance, cette maladie pouvant être accompagnée de complications graves. Nous parlerons donc des manifestations de la folliculite, de ses méthodes de prévention et de traitement.

Quelle est la folliculite

La folliculite est une lésion infectieuse des parties moyenne et profonde du follicule pileux, entraînant une inflammation purulente. La folliculite peut avoir une étiologie bactérienne, fongique, virale ou parasitaire. Il se manifeste par l'apparition, sur les lieux de croissance des cheveux, de pustules simples ou multiples, au centre desquelles les cheveux passent. Les pustules ouvertes forment des ulcères, leur guérison avec une lésion profonde du follicule pileux est accompagnée de cicatrices. Le diagnostic de la folliculite est réalisé par dermatoscopie, microscopie à frottis et examen des pustules détachables. Le traitement est effectué avec des solutions de colorants à l’aniline, d’antiseptiques, d’utilisation locale et systémique de médicaments étiotropes: antibiotiques, antimycotiques, d’acyclovir.

Outre l’hydradénite, la sycose, la streptodermie et l’impétigo-folliculite à streptocoque font référence aux maladies de la peau purulente (pyodermite), dont la prévalence atteint 40% dans la population.

Dans les pays chauds, l'incidence de la folliculite est plus élevée car le climat lui-même contribue au développement de l'infection. Un taux d'incidence élevé est également observé parmi les segments socialement défavorisés de la population vivant dans des conditions insalubres.

Dans certains cas, la folliculite commence par ostiofollikulit - une inflammation superficielle du follicule pileux, excitant uniquement sa bouche. La propagation de l'infection jusqu'à la profondeur du follicule entraîne la transformation de l'ostiofolliculite en folliculite.

Causes de la folliculite

Les agents infectieux responsables de la folliculite sont, dans la plupart des cas, des bactéries, principalement des staphylocoques. Il existe des folliculites dues aux pseudomonades, l'agent responsable de la syphilis, de la gonorrhée et d'autres bactéries. La maladie peut être causée par des lésions cutanées fongiques (champignons du genre Candida et Pityrosporum, dermatophytes), des virus (Molluscum contagiosum, simple et herpès zoster) et des parasites (par exemple, la tique responsable de la démodicose). Conformément à l'étiologie du processus infectieux, la dermatologie clinique produit une folliculite bactérienne, fongique, virale, syphilitique et parasitaire.

La pénétration de l'infection à l'intérieur du follicule pileux se produit lors de lésions cutanées mineures: égratignures, excoriation, écorchures, trempage. La probabilité d'infection est accrue chez les personnes souffrant de dermatoses prurigineuses (eczéma, prurit, dermatite atopique, dermatite de contact allergique, dermatite de Dühring) et, par conséquent, de se peigner constamment, ainsi que chez les personnes souffrant de transpiration excessive.

L'affaiblissement des défenses de l'organisme et la fonction de barrière de la peau facilitent la pénétration de l'infection à l'intérieur du follicule pileux et le développement de la folliculite. Par conséquent, les facteurs contribuant à l'infection incluent le diabète sucré et divers déficits immunitaires: infection par le VIH, affections associées à une maladie de longue durée ou traitement immunosuppresseur. L'utilisation prolongée de glucocorticoïdes par voie percutanée entraîne une diminution de l'immunité locale et peut également contribuer au développement d'une folliculite. Une exposition prolongée à divers produits chimiques: kérosène, lubrifiants, huiles techniques réduit les propriétés protectrices de la peau. La survenue d'une folliculite professionnelle chez les mécaniciens, les conducteurs de tracteurs et les pétroliers est liée à ceux-ci.

Épidémiologie. Des statistiques

La folliculite est plus courante dans les pays chauds où le climat favorise le développement de maladies inflammatoires de la peau. En outre, cette maladie est plus fréquente dans les couches sociales défavorisées de la société, ce qui est facilité par des conditions de vie insalubres.

Des statistiques précises ne sont pas fournies, car dans la plupart des cas, ces patients ont rarement recours à une assistance médicale, préférant s'auto-traiter. Dans le champ de vision des médecins, le plus souvent, les patients ont développé des complications dans le contexte de la folliculite: phlegmon, abcès ou lymphadénite.

Symptômes de folliculite

La folliculite commence par une rougeur et une infiltration dans la zone du follicule pileux. Ensuite, une pustule conique pénétrée de poils duveteux se forme avec un contenu purulent au centre. Après son ouverture et sa libération du pus, il se forme un petit ulcère recouvert d'une croûte sanglante et purulente. Si tout le follicule est touché, une hyperpigmentation ou une cicatrice reste sur la peau après le pelage. Une folliculite plus superficielle peut disparaître sans laisser de trace. Le processus de développement et de résolution de l'inflammation d'un follicule prend jusqu'à 1 semaine.

Le plus souvent, la folliculite est de nature multiple. Ses éléments sont généralement situés sur les zones pileuses de la peau: sur le visage, la tête, les aisselles, l'aine, les jambes (principalement chez les femmes épilant les jambes et les cuisses). L'éruption s'accompagne de douleur et de démangeaisons de gravité variable. En l'absence de traitement correct et de mesures hygiéniques, la folliculite est compliquée par le développement des furoncles, des anthrax, de l'hydradénite, des abcès et du phlegmon.

La folliculite à staphylocoques est généralement localisée dans les zones de croissance des poils hérissés, le plus souvent au niveau du menton et de la peau autour de la bouche. On le trouve principalement chez les hommes qui se rasent la barbe et les moustaches. Peut être compliqué par le développement de la sycose.

La folliculite à pseudomonade est communément appelée «folliculite à bain chaud» car, dans la plupart des cas, elle survient après un bain chaud avec une chloration insuffisante de l'eau. Se développe souvent chez les patients sous traitement antibiotique pour l’acné. Cliniquement exprimé par une forte augmentation de l'acné, l'aspect sur le visage et le haut du corps est percé de pustules de cheveux.

La folliculite syphilitique (syphilide d'acné) se développe dans la syphilis secondaire, accompagnée d'une alopécie non cicatrique dans la zone de croissance de la barbe et de la moustache, ainsi que du cuir chevelu.

La folliculite à gonorrhée est une complication de la gonorrhée non traitée et durable. Localisation préférée - la peau du périnée chez la femme et le prépuce chez l'homme.

La folliculite à Candida s'observe principalement lors de l'imposition de pansements occlusifs chez les patients alités et en cas de fièvre prolongée.

La folliculite dermatophytique est caractérisée par l'apparition de changements inflammatoires à partir de la couche cornée superficielle de l'épiderme. Le processus capture ensuite progressivement le follicule et la tige pilaire. Peut se produire sur le fond de trichophytia et de favus, laissant des changements cicatriciels.

La folliculite herpétique est caractérisée par la formation de vésicules dans la bouche des follicules pileux. Observé sur la peau du menton et du triangle nasolabial, souvent chez l'homme.

La folliculite, provoquée par une démodécie, se manifeste par un rougissement de la peau avec la formation de pustules caractéristiques dans la bouche des follicules pileux, autour desquelles un pelage squameux est noté.

Impetigo Bockhart est une autre variante de la folliculite. Il se développe avec une macération de peau. Le plus souvent se produit avec l'hyperhidrose ou à la suite d'un traitement avec des compresses de réchauffement.

Diagnostic de folliculite

Les mesures diagnostiques en cas de suspicion de folliculite ont pour but d’étudier l’état du follicule pileux; identification de l'agent causal qui a provoqué l'inflammation; exclusion d'une étiologie spécifique de la maladie (syphilis, gonorrhée); l'identification des maladies associées favorisant le développement d'un processus infectieux.

Lors d'une consultation avec un dermatologue, un examen d'éruption et de dermatoscopie est effectué afin d'aider le médecin à déterminer la profondeur de la lésion du follicule. Pustules détachables produites pour la microscopie et l’ensemencement bactériologique, recherche sur les champignons et le tréponème pâle. Pour exclure la gonorrhée et la syphilis, le diagnostic PCR et le test RPR sont effectués. Si nécessaire, le patient se voit attribuer un immunogramme, un test sanguin de sucre et d'autres examens.

Au cours du diagnostic, la folliculite se différencie de l'ostiofolliculite, du frioderma, de la perifolliculite de Hoffmann, de la furonculose, de l'acné kystique nodulaire, de l'impétigo à streptocoque, du lichen rose de Gibert, du médicament toxicodermique.

Complications de la folliculite

Dans la plupart des cas, la folliculite est facile et ne représente pas une menace réelle pour la vie humaine. Dans certains cas, peut développer des complications. En règle générale, les complications se développent en l'absence d'un traitement adéquat, du non-respect des règles d'hygiène personnelle et d'une réponse immunitaire insuffisante du corps.

Les complications de la folliculite comprennent:

  • Furoncle (et à son tour, il peut entraîner le développement de lymphadénites et d'hydradénites);
  • Carbuncle;
  • Abcès;
  • Dermatophytose du cuir chevelu (avec folliculite causée par des dermatophytes);
  • Formation de cicatrice folliculaire.
  • Dans de rares cas, de telles complications graves associées à une folliculite, telles que la néphrite, la méningite et des formes sévères de pneumonie sont décrites.

Traitement de la folliculite

Le traitement par folliculite doit être compatible avec son étiologie. Avec la genèse bactérienne de la folliculite, des pommades contenant des antibiotiques sont prescrites, ainsi que des antifongiques et des champignons, le traitement de la folliculite herpétique est effectué avec de l’acyclovir.

Au début de la maladie, un traitement local et un traitement des lésions avec des solutions de colorants à l'aniline (fukartsine, vert brillant, bleu de méthylène) sont suffisants. Pour prévenir la propagation de l'infection aux zones saines de la peau, celles-ci sont traitées avec de l'alcool salicylique ou borique. Supplémentaire appliquée UFO.

Les cas de folliculite récurrente sévère nécessitent un traitement systémique. Pour la folliculite à staphylocoques, la céphalexine, la dicloxacilline, l'érythromycine sont prescrits à l'intérieur. Le traitement des formes graves de la folliculite à Pseudomonad est effectué avec la ciprofloxacine. La fluconazole et l'itraconazole sont utilisés pour la folliculite à Candida, et pour la folliculite à dermatophyte, la terbinafine est utilisée. Dans le même temps, ils effectuent un traitement contre le diabète sucré ou les états d'immunodéficience concomitants.

Comment traiter l'inflammation du follicule pileux

Au stade initial de la maladie, il suffit de traiter les pustules avec des moyens appropriés. Le camphre (2%) et l’alcool salicylique (1-2%), une solution de vert brillant (2%) ou de bleu de méthylène, de la fucorcine, conviennent pour cela. Aujourd'hui, les gels, crèmes et lotions de la série Klerasil sont très populaires. Si la maladie affecte les couches profondes de la peau et s’accompagne d’accumulations purulentes importantes, il est nécessaire d’ouvrir les bulles, d’enlever leur contenu, puis de les traiter avec l’un des agents énumérés. Il est recommandé d'appliquer des compresses d'ichthyol deux fois par jour.

Si la maladie est devenue chronique et si elle rechute, un traitement médical sérieux est nécessaire. Dans ce cas, des antibiotiques et des sulfamides sont prescrits. Un traitement immunostimulant est également indiqué.

Lorsqu'une inflammation des follicules pileux est observée sur les bras, les jambes et le torse, il est impossible de pincer les parties du corps touchées et les bulles, car cela augmente le risque de développer des furoncles et même de phlegmon. Investissement éprouvé dans les rayons ultraviolets. Le cours général est 6-10 procédures. Les séances sont prescrites tous les jours ou tous les deux jours. Si une folliculite s'est produite sur le fond du diabète sucré, un régime correctif est prescrit afin de normaliser le métabolisme des glucides et de réduire le risque de récurrence de la maladie. Le traitement de la folliculite à staphylocoques implique l’utilisation d’une pommade de Muportsin ou d’un produit similaire, d’un récepteur interne de céfalexine, de dicloxacilline, d’érythromycine ou de méthicilline.

La ciprofloxacine est prescrite dans les cas graves de lésion pseudomonadique. Si l'agent en cause est une bactérie à Gram négatif, un traitement local au peroxyde de benzoyle est nécessaire. En cas d'infection fongique, des moyens appropriés sont nécessaires, à usage interne - terbinafine, fluconazole, intracanosol. La folliculite herpétique doit être traitée à l’acyclovir.

L'inflammation du follicule pileux a dans la plupart des cas un pronostic favorable. En cas de lésions graves et de lésions des couches profondes de la peau, une pigmentation peut subsister après le retrait de la peau. Les complications de la folliculite sont rares et ont également été traitées avec succès par des méthodes modernes.

Traitement alternatif: utilisation de médicaments

Selon la cause de l'inflammation, des mesures supplémentaires peuvent être recommandées. Si la folliculite est causée par une utilisation prolongée de médicaments hormonaux, ils sont simplement annulés. Bien entendu, cela prend en compte les avantages et les risques éventuels pour le patient. En outre, les médecins prescrivent des agents antibactériens qui affectent le microorganisme. Cependant, avant cela, il est nécessaire de passer une analyse pour identifier la sensibilité à certains médicaments. Les médecins utilisent souvent les médicaments suivants: métronidazole, naxojin, céfotaxime, etc. Rappelez-vous que sans analyse préalable, le traitement peut ne pas être efficace.

Moyens de prévenir les maladies

Existe-t-il une méthode qui évite l'inflammation du follicule pileux? Bien sûr que oui. Pour commencer, vous devriez revoir votre mode de vie et observer les règles d'hygiène élémentaires.

  • Nettoyez régulièrement votre corps avec des gels et des exfoliants spéciaux.
  • Prenez une douche au moins une fois par jour.
  • Essayez de ne pas utiliser les serviettes, les mouchoirs et les vêtements d'autres personnes.
  • Évitez les étangs, les saunas et les piscines douteux.
  • Si vous nagez, l'eau dans un espace clos doit être chlorée. Dans le même temps, son pH doit être d'au moins 8.
  • Évitez de porter des sous-vêtements lourds.
  • Évitez les frottements importants des vêtements dans la zone des plis de la peau, par exemple dans la région de l'aine.
  • Lorsque vous épilez et rasez, utilisez toujours des émollients. Après la procédure, appliquez sur la peau des lotions adoucissantes pour l’alcool. Ils aideront à désinfecter le tégument et empêcheront les bactéries de pénétrer dans la plaie.

Conclusion

Il est possible de provoquer une inflammation des follicules pileux même en testant des sondes dans les magasins de cosmétiques. Par exemple, le mascara, que quelqu'un a testé avant vous, peut être une source d'infection des follicules ciliaires. Les traiter est de plus en plus difficile, vous ne devez donc pas vous exposer à des risques (apprenez ici à réveiller les follicules pileux en sommeil).

http://hairinform.ru/problemy/vospalenie-volosyanogo-follikula.html

Inflammation du follicule pileux: causes, signes, traitement

La folliculite est une inflammation du follicule pileux. Il peut se manifester avec de nombreux maux de peau causés par une infection à staphylocoques.

Les folliculites appartiennent généralement aux maladies pustulaires (pyodermites), qui sont les plus courantes parmi les dermatoses.

Dans les pays à climat chaud, le risque de tomber malade avec une folliculite est plus élevé, car les conditions météorologiques contribuent à la multiplication de l'infection. Les segments socialement défavorisés de la population qui ne respectent pas les règles d'hygiène personnelle courent un risque élevé de tomber malade d'une folliculite.

Raisons

Le staphylocoque entraîne l'apparition d'une maladie du follicule pileux. Ces microbes sont constamment sur la peau des gens. Ils se trouvent dans l'espace environnant - poussière, sol et air. La plupart des staphylocoques cutanés ne provoquent pas l'apparition de maux. Seulement dix pour cent des personnes ont des souches sujettes à des pathologies. Mais après une infection à staphylocoques particulière, la probabilité que la maladie augmente augmente à 90%, ce qui conduit souvent au développement de la maladie sous une forme chronique.

Les staphylocoques sont de trois types: saprophyte (parfaitement sans danger pour le corps), épidermique (peut devenir pathogène dans certaines conditions) et doré (provoquer la maladie). Les staphylocoques dorés sécrètent une enzyme spéciale - la coagulase. Cette substance replie le sérum contenu dans la lymphe et le sang. Par conséquent, si un tel staphylocoque tombe sur la peau, un foyer purulent se forme.

En plus des staphylocoques, les virus, les champignons et les pseudomonades peuvent provoquer une inflammation du follicule. Mais c'est beaucoup moins commun.

En outre, la folliculite est une maladie infectieuse. La transmission du virus est possible par contact étroit et par l'utilisation d'objets appartenant à autrui. Les jeunes enfants sont particulièrement vulnérables à cette pathologie. Ils ont de nombreuses conditions préalables au développement d'infections cutanées - il s'agit d'une protection immature de l'épiderme en raison de son taux d'humidité élevé, de son manque de souplesse et de son moelleux.

Les facteurs prédisposants comprennent les facteurs exogènes (externes) et endogènes (internes).

Les causes internes incluent:

  • hyperglycémie et diabète;
  • hyperandrogénie;
  • dystonie végétovasculaire;
  • maladie de la thyroïde;
  • manque de protéines dans le régime alimentaire;
  • manque de vitamines C et A;
  • maladies chroniques (tumeurs, tuberculose, maladies gastro-intestinales);
  • traitement à long terme avec des antibiotiques.

Facteurs externes provoquant une folliculite:

  • blessures diverses: brûlures, égratignures, écorchures;
  • pollution de la peau au travail;
  • soins de la peau inadéquats pour les bébés;
  • respect non conforme ou tardif des prescriptions du médecin après l’épilation au laser;
  • surchauffe et refroidissement excessif.

Chez les patients ayant longtemps utilisé un traitement antibactérien, une folliculite à Gram négatif apparaît à la suite de l'inhibition de la microflore naturelle de la peau. Cette maladie est causée par E. coli, Proteus et Klesiella.

Tableau clinique

Les signes généraux de la maladie sont causés par les propriétés des staphylocoques eux-mêmes. Les cheveux apparaissent souvent au centre des pustules. Ces formations ont une forme hémisphérique ou conique et des parois épaisses.

Avec une folliculite superficielle, la plaie ressemble à un petit flacon avec un bord rouge vif. Au centre de la lésion se trouve un cheveu. Le développement de la maladie commence avec une sensibilité accrue et une rougeur de la peau, puis un gonflement se produit. Après quelques jours, le contenu de l'abcès disparaît et sa surface se dessèche. La folliculite superficielle est souvent localisée aux hanches, au cou, aux jambes, aux avant-bras et au visage.

Un type de mal profond implique la pénétration de micro-organismes nuisibles profondément dans le bulbe. Dans le même temps, des nodules apparaissent au début des cheveux et se transforment en ulcères. Au bout d'une semaine et demie, la bulle se dessèche, laissant derrière elle une petite cicatrice. On observe souvent des lésions au cou et au cuir chevelu.

La forme chronique de la folliculite est généralement accompagnée de l'apparition régulière de nouvelles formations. La maladie survient souvent dans des endroits sujets à des blessures permanentes et à des frictions.

Méthodes de traitement

Quant au traitement de la folliculite, il doit être complexe et inclure:

  • ajustement alimentaire;
  • l'hygiène;
  • traitement de la peau affectée avec des préparations antiseptiques;
  • l'usage de drogues à usage interne et de drogues locales;
  • physiothérapie;
  • phytothérapie;
  • traitement des maladies concomitantes.

Le traitement de la folliculite est déterminé par un dermatologue. L'auto-traitement dans ce cas peut non seulement devenir inefficace, mais également conduire à des complications plus graves.

La folliculite du dos est de préférence traitée avec des solutions antiseptiques: alcool salicylique, acide borique et permanganate de potassium. Utilisation et préparations locales, par exemple, crèmes antibactériennes.

Le traitement à domicile peut être associé à la phytothérapie. Le visage doit être nettoyé avec de la teinture de plantain, du millepertuis et de l'elecampane. Les feuilles de bouleau peuvent être utilisées pour faire des teintures pour le lavage.

Les conséquences d'un traitement tardif ou inapproprié de la folliculite - le développement d'une infection dans les couches profondes de l'épiderme avec la formation d'un abcès, d'un ongles et de furoncles. Ces maladies peuvent être dangereuses non seulement pour la santé du patient, mais également pour sa vie. Par conséquent, une folliculite sous le bras ou dans un autre lieu doit être traitée à temps, sans oublier les mesures préventives.

http://kozha.me/zabolevaniya-kozhi/vospalenie-volosyanogo-follikula

Inflammation du follicule pileux: 9 causes et méthodes de traitement

L'inflammation du follicule pileux s'appelle la folliculite. C'est une maladie qui survient dans le follicule en raison de la présence d'agents pathogènes fongiques, bactériens, viraux et autres.
La cause de l'apparition de la maladie peut être un affaiblissement du système immunitaire sur fond d'hypothermie ou de maladie

Infection focale du contenu du sac à cheveux, pouvant toucher uniquement la partie supérieure du follicule ou s'étendre à ses glandes sud-cornéennes, sébacées et sudoripares.

En même temps, à la surface de la peau, apparaissent d'abord des rougeurs autour des cheveux, puis une bulle de pus. Dans certains cas, ce phénomène est solitaire, dans d'autres une personne présente de nombreux ulcères et vous pouvez parler d'une éruption cutanée.

La propagation de la maladie, les symptômes

Le plus souvent, la maladie se rencontre dans des pays au climat chaud et humide. Dans ces conditions, les agents infectieux se multiplient activement, de sorte que la folliculite est devenue une affection courante. Il fait référence à la pyodermite.

La folliculite de la partie velue du cuir chevelu est particulièrement dangereuse, car c'est dans cette zone que le sac à cheveux est très profond. Aggravée, l’infection peut entraîner diverses complications.

Les symptômes de la folliculite incluent:

  • rougeur locale autour de la base des cheveux;
  • formation de pustules purulentes;
  • les ulcères restent à la place des pustules brisées, qui se recouvrent alors d'une croûte;
  • après guérison complète, une cicatrice ou une tache pigmentaire peut rester sur la peau;
  • démangeaisons, douleur dans la zone d'inflammation dans les deux premiers stades.

Si la maladie semble être une éruption cutanée, de nombreux follicules sont affectés sur le corps, puis le patient présente tous ces symptômes. Certains foyers apparaissent, d'autres ont déjà fait des ravages et éclatent; d'anciens ulcères, il y a des cicatrices, des cicatrices blanches ou des taches pigmentées foncées.

Causes de la folliculite et ses types

Le processus se déroule comme suit: l'infection pénètre dans la poche capillaire et se développe, provoquant une inflammation des follicules pileux. Cependant, les raisons pour lesquelles il est activé, beaucoup. Tout d’abord, il s’agit de soins de la peau hygiéniques inopportuns et inappropriés.

Affecter indirectement la baisse du niveau de l'immunité locale peut:

  1. Le diabète.
  2. Nutrition déséquilibrée.
  3. Un certain nombre de maladies sexuellement transmissibles.
  4. Certaines maladies du système endocrinien.
  5. Maladies auto-immunes.
  6. Maladie du foie.
  7. Utilisation de corticostéroïdes et d'antibiotiques.
  8. La surfusion du corps.
  9. Microtrauma de la peau.

La classification de la folliculite est effectuée sur la base de laquelle les agents pathogènes ont provoqué une inflammation du follicule pileux. Dans ce cas, il est souvent possible de déterminer le type de maladie uniquement après les tests.

Bactérienne

Il s’agit du type de maladie le plus répandu. Staphylococcus aureus est à son tour responsable dans 90% des cas. Folliculite pseudomonadique et inflammation causée par une bactérie gram-négative.

Fongique

Les champignons du genre Candida et les dermatophytes affectent souvent les follicules du cuir chevelu, de la barbe et de la moustache, c’est-à-dire les zones avec des poches profondes. Il existe plusieurs autres types de champignons pouvant causer des maladies.

Virale

Le plus souvent causé par le virus de l'herpès. Il survient chez des patients infectés par cet agent pathogène commun.

Parasite

Elle est causée par l'acarien Demodex folliculorum.

La syphilis secondaire et la gonorrhée provoquent également une folliculite avec une symptomatologie prononcée.

Complications possibles de la maladie

Les complications de cette maladie courante surviennent lorsque le patient ne participe pas au traitement et ne respecte pas les règles d'hygiène. Dans le même temps, les inflammations négligées laissent derrière elles des cicatrices blanches, absorbées longtemps.

Inobservée reste souvent une inflammation des follicules pileux sur la tête, qui peuvent devenir profonds et étendus.

La complication la plus courante est une ébullition, qui peut se produire sur le site d’un bulbe enflammé. Dans la peau plus épaisse apparaît une inflammation de 2-3 cm d'épaisseur, qui se caractérise par une densité et une douleur.

Ensuite, une tige nécrotique apparaît sous la forme d'une vésicule purulente, parfois assez grande. Chez l'homme, la température peut augmenter, il y a des signes d'intoxication.

Une ébullition peut devenir un abcès caractérisé par une grande quantité de pus accumulé. Il peut également former des globules - plusieurs furoncles, qui se forment à la surface de la nécrose, une peau noire et morte.

Si l'agent en cause est un champignon, une vaste zone affectée par la dermatophytose peut se former.

Il existe des cas où la folliculite a provoqué des maladies mortelles telles que la méningite, la pneumonie et la néphrite. Mais de tels phénomènes sont extrêmement rares et surviennent généralement dans le contexte d’un déficit immunitaire grave.

Diagnostic de folliculite

En se référant à un médecin, un patient est examiné, car la maladie a des symptômes prononcés. Pour folliculite caractéristique:

  • des pustules avec du pus se trouvent sur les racines des cheveux;
  • il y a une légère rougeur autour de chaque nidus d'inflammation;
  • l'éruption est chaotique, a des accumulations.

En posant des questions plus précises sur les comorbidités, le moment de la première éruption cutanée et d’autres symptômes, le spécialiste peut souvent deviner de manière assez fiable la cause de la maladie.

Des tests de laboratoire sont effectués pour confirmer le diagnostic:

  1. Un frottis est pris pour la coloration de Gram.
  2. Un test sanguin d'une veine aux enzymes hépatiques, d'un doigt au niveau de la teneur en sucre.
  3. Un ensemencement bactérien du contenu des sacs purulents est effectué.
  4. Dans de rares cas, une biopsie cutanée est nécessaire.

Dans le même temps, le médecin doit déterminer de manière fiable qu’il a affaire à cette maladie et non à une maladie similaire.

Les symptômes de la folliculite peuvent également causer des phénomènes tels que l'acné rose ou commune, les rougeurs de lichen, la maladie de Kirle, la kératose folliculaire ou la toxidermie. Parfois, l'inflammation du follicule est généralement non infectieuse, par exemple à cause d'une réaction allergique.

Traitement de l'inflammation du follicule

Dans le cas où la plupart des éruptions cutanées sont superficielles, il n’ya pas de foyer d’inflammation profonde, les onguents et les compresses sont prescrits comme traitement.

Efficace signifie avec l'acide salicylique, ainsi que l'alcool salicylique et le camphre. Un traitement antiseptique est également nécessaire dans les cas où des suppurations profondes sont détectées. Ils sont ouverts et lavés.

L'autopsie indépendante des pustules et des papules est inacceptable! Une intervention illettrée peut provoquer une aggravation de la situation, la propagation de l'infection dans les tissus adjacents au sac à cheveux. En outre, le plus souvent, cela entraîne l'apparition de cicatrices sur le site du follicule enflammé.

Selon la cause de la maladie, des antibiotiques ou des immunostimulants, des médicaments antifongiques peuvent être nécessaires. Il est possible de compléter le traitement de la folliculite avec de la physiothérapie, une correction au laser. Efficacement l'exposition aux UV.

Un traitement simple est assez efficace, bien que le patient soit tenu de respecter toutes les recommandations du médecin:

  • ne prenez pas de bains chauds, ne nagez pas dans les eaux publiques, les bains et les saunas;
  • ne pas presser l'écoulement purulent, surveiller l'hygiène;
  • Ne portez pas de peau chaude ou irritante.

Appliquer des méthodes de traitement traditionnelles basées sur l’effet anti-inflammatoire des préparations à base de plantes et sur l’élimination du déséquilibre vitamino-minéral.

Ils sont utilisés en plus des recommandations médicales.

Prévention des maladies

Si vous avez une tendance à la folliculite, vous devez suivre les règles d'hygiène personnelle: changez régulièrement de vêtements, lavez vos cheveux et prenez une douche, après l'épilation ou le rasage, nettoyez votre peau avec des préparations à base d'acide salicylique.

Il est également important de porter des vêtements confortables en tissus naturels, d'utiliser des produits de soin de la peau et des cheveux de haute qualité et des produits cosmétiques.

Un bon effet donne une application externe de décoction de camomille, car cette plante réduit parfaitement l’inflammation.

Le maintien d’un mode de vie sain et d’une alimentation complète et variée joue un rôle important dans la prévention.

Lorsque les symptômes apparaissent, vous devriez consulter un dermatologue, car il est possible de traiter une folliculite uniquement lorsque la cause de l'inflammation est correctement établie.

L'auto-traitement peut conduire à la transition de la maladie vers une maladie chronique.

http://bellehair.info/1789-vospalenie-volosyanogo-follikula-9-prichin-vozniknoveniyi-i-sposobi-lecheniya/