logo

Psoriasis progressif

Les stades du psoriasis sont une séquence spécifique dans le développement d'une maladie. La dermatose progresse selon le schéma standard, qui a une mise en phase établie. Chaque phase a ses propres caractéristiques.

Ils déterminent le tableau clinique et l'approche thérapeutique. Sachant à quel stade se trouve la maladie, le patient sait toujours quoi faire et quoi prendre en charge.

Caractéristiques de la scène

Le mécanisme pathogénique de la progression de la maladie, auto-immune, conduisant à l'inflammation, a été étudié.

Les stades suivants du psoriasis sont distingués:

Tous reflètent le développement par étapes du psoriasis. Leur durée et leur gravité dépendent de certains facteurs. Les principaux sont:

  • L'âge du patient. Le psoriasis survient plus souvent chez les personnes de moins de 20 ans. Les personnes d'âge mûr deviennent rarement de nouveaux patients.
  • Les caractéristiques individuelles de chaque organisme. Quelqu'un a un stade plus avancé du psoriasis et quelqu'un a un état stationnaire.
  • Paul Selon les statistiques, cette maladie affecte souvent les femmes.
  • Fond hormonal. La pathologie endocrinienne est un facteur aggravant. La sévérité des symptômes de chacune des étapes augmente.
  • La présence de maladies concomitantes. La présence parallèle d'autres pathologies aggrave l'évolution du psoriasis.

En fonction du stade, le tableau clinique de la dermatose et l'approche thérapeutique seront différentes. En cas de moindre symptôme, il est important de consulter un médecin pour le diagnostic et le traitement. La lutte aux premiers stades de l'apparition des plaintes donne les meilleurs résultats.

Signes généraux d'étapes

Le psoriasis, quel que soit son stade de développement, est accompagné de trois symptômes spécifiques qui aident à le diagnostiquer. Ils s'appellent la triade classique. Cela aide à distinguer la maladie de plusieurs autres pathologies.

Ces signes sont:

  • Le phénomène de "coloration stéarique". Après avoir enlevé les écailles extérieures situées sous elles, une tache particulière apparaît, ressemblant à la paraffine. Il est formé en raison de l'accumulation d'air, des changements dans la synthèse des lipides dans la peau.
  • Le phénomène du "film terminal". Lors du raclage supplémentaire du contenu de la plaque, une surface brillante apparaît. Cela ressemble au polyéthylène. Ceci est le dernier élément qui peut être retiré de la peau.
  • Le phénomène de "rosée du sang" (Auspitts). Avec d'autres plaques de grattage, plusieurs gouttes de sang font saillie. Ils progressent en raison des dommages causés aux microvaisseaux situés dans la zone touchée.

Il est important de préciser que le grattage doit être effectué avec un scalpel émoussé, ou le dos d'un couteau ou d'une lame de verre. Utiliser des ongles à cette fin ne vaut pas la peine.

Une triade de symptômes est présente à n'importe quel stade du psoriasis. Leur sévérité peut varier, mais ils ne disparaissent jamais tant qu'il y a une plaque. Un tel diagnostic conduit à un diagnostic précis. Et seulement si toutes les plaques sur le corps et la tête du patient disparaissent, ce qui est tout à fait possible, ces phénomènes ne se produiront pas.

Première maladie

Les débuts de la maladie tombent souvent à un jeune âge. Souffrir face à vingt ans. Les manifestations initiales se développent progressivement et n'entraînent pas un fort inconfort pour la personne. Pour cette raison, un temps précieux est souvent perdu et la maladie progresse.

Le premier symptôme de la maladie est une petite papule apparaissant sur la peau. Ce peut être un, mais le plus souvent plusieurs plaques apparaissent à la fois. A un stade précoce, ils présentent les caractéristiques suivantes:

  • Petite taille. Ils dépassent rarement 3 mm de diamètre.
  • La montée au dessus de la peau. Les éléments pathologiques ne font pas encore saillie au-dessus de la surface du corps, mais une certaine tubérosité est déjà déterminée par le toucher.
  • Couleur rouge ou rose. Elle est causée par la formation de vaisseaux miniatures sous la plaque.
  • L'apparition d'écailles d'argent à la surface des papules. Le second est le nom de psoriasis à cause de cette caractéristique - «priver de squames».

Parfois, la démangeaison et la desquamation des papules deviennent des symptômes auxiliaires d'un stade précoce de la maladie. Cependant, les médecins avec un tableau clinique similaire parlent souvent d'une phase de développement progressive.

En raison de l'absence d'autres sensations subjectives, les patients ne font souvent même pas attention à l'apparition des tubercules. Ils attribuent cela à des allergies, à des piqûres d'insectes, etc. Pour cette raison, le psoriasis progresse progressivement et passe à l'étape suivante du développement.

Le traitement de la maladie dans les premiers stades reste le plus efficace. S'en débarrasser complètement ne réussira pas. Cependant, surveiller l'évolution de la dermatose dès les premiers jours de son apparition minimise les symptômes cliniques et normalise le bien-être du patient.

En pratique, les premiers stades restent populaires:

  • Onguent salicylique. C'est un kératolytique efficace. Adoucit la peau, élimine les plaques qui ne se sont pas formées jusqu'au bout. Il possède des propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires douces.
  • Pommades à base de naphtalène ou de goudron. Réduit l'intensité du processus pathologique. Hydrater la peau. Éliminer les démangeaisons si présentes. Aide à éliminer les pellicules squameuses sur la peau.
  • Pommade hormonale. Le groupe de médicaments le plus efficace pour lutter contre le psoriasis à n’importe quel stade. Éliminer rapidement les manifestations inflammatoires et pathologiques. L'essentiel est de consulter d'abord votre médecin, car ces médicaments présentent de nombreuses contre-indications et effets secondaires.

Stade progressif

À ce stade, le psoriasis a terminé ses débuts et a commencé à se développer pleinement. La transition de la phase précoce est causée par une exacerbation des symptômes. Le patient n'ignore plus le tableau clinique et se précipite chez le médecin.

Le psoriasis progressif est caractérisé par les caractéristiques suivantes:

  • L'apparition constante de nouveaux éléments pathologiques. La vitesse de leur croissance dépend de l'intensité du processus auto-immunitaire, des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la thérapie utilisée.
  • Augmentation de la taille des anciens articles (si disponibles). La croissance concentrique des plaques se produit. Ils fusionnent en "lacs stéariques" et "îles", capturant de nouvelles zones de peau.
  • Symptôme positif Kebner. Elle consiste en la formation de lésions sur une peau saine après ses dommages mécaniques. Par conséquent, les médecins en phase de progression recommandent aux patients d'éviter les facteurs irritants.
  • Plaques de pelage. Les éruptions cutanées sont recouvertes d'écailles argentées, qui exfolient progressivement. Les papules dans la zone de croissance font exception. Les kératinocytes n’ont pas le temps d’acquérir des écailles.
  • La présence d'une triade de symptômes caractéristiques de toutes les éruptions cutanées dans le psoriasis.

Un tel tableau clinique nécessite un traitement. Pour sélectionner un programme thérapeutique, vous devez consulter un médecin.

Plus souvent dans la pratique, les pommades hormonales sont utilisées pour réduire les manifestations du stade de progression. Ils réduisent rapidement l’intensité de la maladie et conduisent à la normalisation de l’état du patient.

Les médicaments suivants restent populaires:

Le choix des moyens dépend des caractéristiques individuelles du patient, de la gravité de la pathologie et de la présence de maladies concomitantes. L'automédication est contre-indiquée en raison du risque élevé d'aggravation de l'évolution de la maladie.

Stade stationnaire

Le psoriasis au stade stationnaire est une période de stabilisation temporaire du processus pathologique. Il se caractérise par la suspension de la progression de la maladie. Le tableau clinique est toujours préservé, mais pas aggravé. Les principales caractéristiques de la période:

  • manque de nouveaux éléments de peau;
  • les vieilles plaques cessent de grandir;
  • Le symptôme de Kebner devient négatif;
  • les démangeaisons et la desquamation réduisent considérablement leur intensité;
  • il y a une triade classique de symptômes.

Le stade stationnaire du psoriasis peut passer au stade suivant du développement ou se terminer par une nouvelle exacerbation du processus. Tout dépend des caractéristiques de l'organisme, de la forme de la maladie et du traitement choisi.

Le traitement ne diffère pas de celui de la phase de progression. Hydratants appliqués en plus. Renforcer l'effet des remèdes traditionnels de la drogue.

  • bain au sel de mer;
  • lotions de décoctions d'herbes médicinales (camomille, laurier, chélidoine et autres);
  • onguent à base de goudron de bouleau;
  • thérapie de boue

La photothérapie montre de bons résultats. L'utilisation de la luminothérapie conduit à une inhibition de la division des kératinocytes. D'autres méthodes de physiothérapie sont également utilisées.

Stade régressif

L’achèvement du développement du prochain cycle de psoriasis devient son stade de régression. Il marque une diminution progressive de la gravité des symptômes. Ses caractéristiques typiques sont:

  • Réduire le nombre de plaques. La peau est progressivement nettoyée. Les éléments pathologiques ne disparaissent pas mais deviennent doux.
  • Les démangeaisons caractéristiques du psoriasis sont éliminées.
  • Le pelage disparaît.
  • Le symptôme de Kebner est négatif.
  • La triade classique des symptômes caractéristiques du psoriasis demeure.

À ce stade, les pommades et les préparations non hormonales sont plus couramment utilisées pour le traitement. Ils sont nécessaires à l'amélioration non spécifique de l'état de la peau et à la prolongation du stade de rémission future. Les remèdes suivants restent populaires:

  • onguent salicylique;
  • Zinocap;
  • Onguent Vishnevsky;
  • Kartalin;
  • Acrustal;
  • Psori-naphth et autres.

Pour obtenir une rémission stable dans le psoriasis, il ne faut pas oublier plusieurs points importants:

  • Respect d'un régime hypoallergénique. Vous devez renoncer aux aliments frits et gras et au fast-food. La préférence devrait être donnée aux fruits et légumes frais. Cuisine cuire ou cuire.
  • Cesser de fumer, l'alcool.
  • Éviter le stress.
  • Normalisation du travail et du repos.
  • Réception de médicaments sédatifs (si nécessaire et sur les recommandations du médecin).
  • L'utilisation de complexes de vitamines et de minéraux.

Le psoriasis ne ressemble qu'à une maladie de peau. Mais avec le temps et en l’absence de traitement adéquat, il peut aussi toucher les ongles (une onychodystrophie psoriasique se produit), ainsi que les articulations, la colonne vertébrale et l’appareil ligamentaire. Le psoriasis des ongles s'accompagne d'un changement dans la structure et l'apparence de la plaque à ongles (points, sillons, lignes horizontales apparentes, changements de couleur) et des tissus environnants (ils s'épaississent). La forme négligée de l'onychodystrophie psoriasique peut entraîner une perte complète des ongles. Parfois, le psoriasis des ongles est confondu avec une infection fongique, ce qui retarde le diagnostic et le début du traitement. Par conséquent, seul un médecin peut comprendre si le psoriasis régresse sur la peau ou s’il s’est précipité dans les profondeurs. Les patients ne devraient pas être séduits par une image de bien-être imaginaire, mais devraient être observés par un médecin, malgré l'amélioration apparente, et ne pas abandonner le traitement.

http://netpsoriaza.ru/simptomy/progressirujushhij.html

Les étapes du psoriasis

En dermatologie clinique, le psoriasis comporte 3 stades: progressif, stationnaire et régressif. Ils diffèrent par la durée, le degré de lésion cutanée et les symptômes. Certains dermatologues divisent le cours de la pathologie en 4 étapes, en considérant la première étape.

Les dermatologues distinguent trois phases principales du psoriasis.

Stade initial

IMPORTANT À SAVOIR! Un remède qui nettoiera votre peau et soulagera à jamais le psoriasis. Les médecins en secret ont commencé à conseiller ses patients! En savoir plus >>>

À un stade précoce, le patient présente de petites éruptions cutanées. Selon le type de maladie, ils peuvent être localisés:

  • sur les bras, les coudes et les jambes;
  • sur la tête et le visage;
  • sur le ventre, les hanches et le dos.

Les éruptions cutanées de taille dépassent rarement 2-3 mm, elles sont caractérisées par une couleur rose pâle. 3-4 jours après le début, l'éruption est recouverte d'une floraison grisâtre. Ce processus signifie la mort de la peau.

Pour les personnes atteintes de psoriasis depuis longtemps, la couche épidémique n'a pas le temps de se renouveler car la peau se recouvre immédiatement de plaques. Chez les nouveaux patients, ce processus dure 3 semaines, au cours desquelles le développement de la maladie peut être arrêté.

L'apparition de petites éruptions cutanées sur la peau

Traitement

En dermatologie pour le traitement des dépressions squameuses à un stade précoce du développement, on utilise des médicaments topiques. Les pommades et les crèmes aident le patient à se débarrasser des sensations désagréables et ont également un effet cicatrisant.

Les médicaments les plus couramment prescrits appartiennent au groupe kératolytique, tels que:

  • Akriderm (coût: environ 120 roubles);
  • Diprosalik (prix: à partir de 450 roubles);
  • Rederm (coût: environ 250 roubles).
On utilise également la pommade salicylique, qui combat la desquamation et aide à arrêter le processus inflammatoire.

Acridem est efficace dans les premiers stades de la maladie.

Méthodes folkloriques

Des méthodes thérapeutiques populaires sont recommandées:

  1. Huiles naturelles (genévrier ou lavande). Ils ont un effet cicatrisant et apaisant et ont un effet bénéfique sur l'état de la peau. Comment utiliser: Ajouter quelques gouttes d'huile à la crème et appliquer un point sur l'éruption cutanée.
  2. Peroxyde d'hydrogène (3%). Il est appliqué en pointillé et non lavé. Avant utilisation, vous devez consulter un dermatologue.

Le peroxyde d'hydrogène est mieux utilisé après avoir consulté un médecin.

Progressant

Caractéristiques du stade: défaite de larges zones cutanées, formation de plaques (avec psoriasis vulgaire) ou autres papules prononcées. L'éruption peut être de différentes tailles et formes. Au cours de cette étape, les éruptions se confondront et des écailles prononcées de teinte grise se formeront sur les plaques.

L'un des principaux symptômes de cette étape est le phénomène de Koebner (réaction isomorphique), qui consiste en la formation de papules sur les zones touchées de la couche de peau. C'est-à-dire que si le patient se blesse ou se peigne la peau, une éruption cutanée psoriasique apparaîtra sur la zone irritée après un certain temps.

Dernier signe d'une phase progressive: la couche capillaire, visible, racle les plaques de plaques. Lorsque vous retirez la plaque, commencez à saigner.

Des plaques et des plaques squameuses apparaissent sur la peau.

Traitement

À ce stade, toutes les principales méthodes de traitement sont utilisées - médicaments oraux et topiques, régime alimentaire et physiothérapie. La thérapie physique inclut des procédures telles que: irradiation ultraviolette, thérapie PUVA.

Parmi les médicaments doivent être notés les suivants:

  1. Complexes de vitamines (Complivit, Aevit). Utilisé pour renforcer le système immunitaire. Un tel traitement est nécessaire pour que le corps puisse résister à la maladie.
  2. Rétinoïdes (Accutane, Soriatan). Des moyens similaires appartiennent également aux vitamines. Les rétinoïdes sont des analogues du rétinol (vitamine A) qui agissent sur les structures des membranes cellulaires et empêchent la peau de mourir.
  3. Stéroïdes (Metipred, Betamethasone). Utilisé moins souvent que d'autres médicaments, car ils ont un effet négatif sur le corps. Les stéroïdes affectent les processus métaboliques, ont des effets anti-inflammatoires et anti-allergiques.

Complivit contient de nombreux éléments utiles.

Même le psoriasis "négligé" peut être guéri à la maison. Juste n'oubliez pas de frottis une fois par jour.

Teinture contre le psoriasis

Des méthodes de traitement populaires, toutes les mêmes huiles et le peroxyde d'hydrogène sont utilisés.

Pour eux, vous pouvez ajouter une teinture à base de chélidoine. Pour sa préparation, vous aurez besoin de 3 cuillères à soupe de cette plante (sous forme sèche ou fraîche) et d'eau salée. En aucun cas, ne peut pas utiliser d'alcool, car cela peut dessécher la peau.

Comment préparer un remède:

  • les composants doivent être mélangés ensemble;
  • partez pour quelques heures.

La peau affectée doit également être traitée avec du goudron de bouleau.

Stade stationnaire

La période stationnaire de la maladie dure une période indéterminée. Toutes les éruptions cutanées sont recouvertes d'une épaisse croûte, il ne reste même pas un bord rose. La couche formée sur les papules peut être gris ou blanc grisâtre. Au stade stationnaire, la peau devient rugueuse et squameuse.

Les symptômes du psoriasis sont légers: si le patient ressent une démangeaison et une sensation de brûlure insupportables à un stade progressif, puis à un stade stationnaire, ces signes perdent de leur intensité. Malgré cela, l'éruption cutanée n'arrête toujours pas les démangeaisons.

Vous pouvez voir à quoi ressemble une éruption cutanée psoriasique pendant une période stationnaire sur la photo.

Les zones touchées sont recouvertes d'une épaisse couche de peau morte.

Traitement

Pour le traitement de la forme stationnaire du psoriasis, certains nouveaux médicaments peuvent être utilisés, mais, en général, le schéma thérapeutique ne changera pas. Les médicaments puissants doivent être administrés exclusivement par un dermatologue.

À la maison, le patient ne peut essayer que des outils éprouvés:

  • pommade au soufre;
  • solution salicylique;
  • Pommade Vishnevsky.

Les préparations de cette liste comportent un minimum de contre-indications et sont relativement bon marché.

L'onguent de soufre peut être utilisé à la maison

Méthodes folkloriques

Plusieurs recettes efficaces pour le traitement de la dermatose:

  1. 30 grammes de propolis mélangés à 250 ml d'huile végétale bouillie. Le mélange préparé doit être appliqué pour dissoudre la couche morte de l'épiderme et restaurer l'élasticité de la peau.
  2. Cire d'abeille. Ce produit a un effet anti-inflammatoire et apaisant. La cire d’abeille doit être fondue dans un bain d’eau, puis appliquée doucement sur la croûte qui recouvre les papules.
  3. Au miel Le produit principal de la vie des abeilles a un effet positif sur le corps humain dans le psoriasis. Il devrait être consommé en quantités limitées - 2 cuillères à soupe par jour.

Dans le processus de traitement du psoriasis, le miel doit être consommé.

Stade régressif

Ce stade est caractérisé par le symptôme de Voronov (le bord pseudo-atrophique de Voronov), dans lequel des anneaux blancs se forment autour des papules. En période de régression, l'éruption cutanée commence à se dissoudre. Au début, l’éruption change de couleur, devenant rose pâle au début, puis s’adaptant à la couleur d’une peau saine. Au stade régressif, les démangeaisons disparaissent complètement.

L'émergence de nouvelles papules dans cette période est exclue. La dernière étape est la plus indolore et mène à la rémission. Le lichen squameux peut apparaître sous forme latente de plusieurs mois à plusieurs décennies. Pour éviter que la maladie ne s'aggrave, vous devez consulter régulièrement un dermatologue et surveiller votre santé.

Les taches sur la peau disparaissent progressivement.

Traitement

Comment traiter? Le traitement à ce stade ne nécessite pas l'ajout de nouveaux médicaments. En période de régression, il est recommandé au patient de se concentrer sur la récupération interne, c'est-à-dire de prendre activement des complexes vitaminiques. Vous devez continuer à utiliser des médicaments qui ont déjà donné un résultat positif. L'utilisation des médicaments hormonaux devrait être complètement éliminée, car ils affectent négativement le corps et affaiblissent la défense immunitaire.

Un moyen courant et efficace de récupérer rapidement: la thérapie par la sangsue (hirudothérapie). Cette méthode s’applique aux médecines parallèles, mais elle est reconnue par de nombreux experts. Un tel traitement devrait être discuté au préalable avec un médecin. Elle dure de 3 à 10 jours, en fonction de l'état du patient et du stade de la maladie. En période de rémission, la période de traitement avec des sangsues est de 2 à 4 jours.

Avec des exacerbations répétées, le patient apprendra à déterminer indépendamment le stade de la maladie. Il faut garder à l’esprit que des formes sévères de psoriasis peuvent se manifester de manière ambiguë. Seul un traitement complet aidera à éviter les récidives. Habituellement écailleuse prive aigu en hiver, lorsque la peau d'une personne est en contact avec les vêtements et ne respire pas.

http://otpsoriaza.ru/stadii-psoriaza/

Etapes et traitement du psoriasis

Le psoriasis est considéré comme une maladie très grave, entraînant des lésions importantes de la peau, des articulations, des ligaments et du cartilage. Le stade initial de la maladie peut ne pas causer une grande anxiété chez l'homme. Souvent, les patients confondent la maladie avec une allergie commune et tentent de s'en débarrasser avec des médicaments antihistaminiques. En effet, dans la première phase de la maladie se caractérise par des éruptions cutanées mineures. Les papules tardives se répandent dans tout le corps, augmentent de taille et se confondent. Il en résulte la formation de lésions de grande taille qui démangent fortement, squameuses et s’accompagnent d’un processus inflammatoire.

Comme beaucoup d'autres maladies, le psoriasis traverse plusieurs étapes. Les stades du psoriasis dans la pratique médicale peuvent être divisés en stades progressif, stationnaire et en régression. Dans l'article, nous allons examiner chacun d'eux plus en détail.

Quelques statistiques

Un quart des maladies de la peau sont des lésions psoriasiques. Selon une enquête statistique, plus de trois pour cent de la population mondiale ont déjà rencontré une forme de psoriasis. On sait également que les personnes vivant dans des pays caractérisés par des conditions climatiques froides et modérées sont plus sensibles à la pathologie. Résidents plus chanceux des tropiques et des pays au climat doux et chaud. Selon les statistiques, la population de ces régions souffre beaucoup moins de la maladie.

La maladie peut survenir à tout âge et même chez les enfants. Cependant, on pense toujours que la maladie est plus fréquente chez les jeunes de plus de 20 ans. Cela s'explique par le fait qu'à cet âge, des changements hormonaux importants se produisent dans le corps. Les patients après 45 ans des deux sexes sont également à risque.

On sait également que 60% des patients atteints de psoriasis présentent une forme légère de pathologie. Ce pourcentage de personnes présente des lésions cutanées mineures, qui ne représentent pas plus de trois pour cent de la peau. Dans 30% des cas, le pourcentage d'éruptions cutanées peut atteindre 10% et, chez 10% des patients, des lésions cutanées totales sont observées, couvrant plus de 50% de la peau.

Stade de la maladie

Le psoriasis est une maladie de nature chronique qui s'accompagne de modifications de l'état de repos par des rechutes. La maladie n'est pas transmise par le ménage ou par un autre moyen. Les causes de la maladie sont une prédisposition génétique, des troubles du métabolisme des lipides, des perturbations hormonales, ainsi que divers facteurs pouvant réduire l’immunité.

Chez chaque patient, l'évolution de la maladie et la nature de l'éruption cutanée peuvent être légèrement différentes. Cela dépend des caractéristiques individuelles d’une personne, de la force de son immunité, de la forme et du type de psoriasis, ainsi que de la capacité de la peau à guérir et à se régénérer rapidement. Malgré cela, la maladie de chaque patient évolue à certains stades. C'est:

  1. Le stade initial.
  2. Stade d'avancement
  3. Stade stationnaire.
  4. Étape régressive.

Chacun d'eux a ses propres caractéristiques et s'accompagne de certains symptômes.

Stade initial

L'étape initiale est appelée lorsque l'éruption cutanée sous forme de petites bulles commence seulement à apparaître sur le corps. Les plaques peuvent apparaître à différents endroits et ont le plus souvent une taille inférieure à celle d'une tête d'épingle. Les éruptions cutanées touchent les paumes, les pieds, le cuir chevelu, les articulations du coude et du genou, les aisselles, l'aine et d'autres zones. Chaque jour, les taches grossissent et apparaissent sur de nouvelles zones du corps. Dans le cas d'éruptions cutanées primaires, lorsque la maladie ne s'est pas manifestée auparavant chez l'homme, la pathologie est caractérisée par une longue période d'absence de progrès vers une augmentation de l'éruption cutanée. En médecine, ces papules s'appellent des chiens de garde. Les symptômes du stade initial sont les manifestations suivantes:

  • l'apparition de taches roses ou rouges sur le corps;
  • forte sensation de démangeaisons;
  • rougeur de la peau dans les endroits d'éruption;
  • la formation d'écailles blanchâtres à la suite de particules de peau kératinisées.

Traitement initial

Le plus souvent, cette forme de maladie est traitée à l'aide de médicaments destinés à une application locale. À ces fins, en utilisant diverses crèmes, onguents, gels et lotions. Ces médicaments soulagent bien les démangeaisons, l'inflammation et l'inconfort. Les médicaments ramollissent également les couches de la peau et contribuent à la reprise rapide du derme. Les onguents les plus populaires comprennent:

Les produits contenant les vitamines A et D3 ont également de bons résultats. Ces médicaments comprennent:

État d'avancement

Après la phase initiale, la phase progressive commence. Ce type de maladie est souvent appelé psoriasis progressif. Pendant cette période de la maladie, les papules continuent à apparaître et à grossir. Les éruptions cutanées déjà existantes ne passent pas non plus, mais au contraire s'unissent à de nouvelles lésions, formant un foyer de lésion de grande taille. Toutes les plaques sont recouvertes d'écailles blanches ou grisâtres, faciles à exfolier.

Cette étape est caractérisée par l'apparition du syndrome de Kebner. Cela tient au fait qu’avec de légères lésions cutanées, des écorchures, des égratignures et même de simples égratignures, de nouvelles plaques apparaissent au bout d’un moment.

Les symptômes de la phase de progression sont les suivants:

  • processus inflammatoire sévère;
  • sensibilité de la peau et irritabilité;
  • l'apparition de nouvelles éruptions cutanées;
  • démangeaisons et inconfort.

En moyenne, la durée de ce stade varie de plusieurs semaines à plusieurs mois. Pour chaque patient, cette période est très individuelle.

Traitement du psoriasis avancé

Parmi les méthodes de traitement de cette étape, utilisez les suivantes:

  1. L'usage de drogues
  2. Procédures de physiothérapie.
  3. Suivre un régime.

Les méthodes sont sélectionnées par un spécialiste en fonction du degré de lésions cutanées et du bien-être du patient. Parmi les médicaments utilisés, ces médicaments:

  • médicaments anti-inflammatoires;
  • les sédatifs;
  • onguents hormonaux;
  • cytostatiques;
  • immunomodulateurs.

La thérapie au laser et la luminothérapie sont également souvent utilisées. Ces méthodes donnent de bons résultats et ne causent pas beaucoup d'effets secondaires.

Stage hospitalier

Le stade stationnaire du psoriasis remplace le stade du progrès et peut durer assez longtemps. Si le traitement est incorrect ou s’est terminé avant la période prescrite, ce formulaire devient souvent le précédent. Les symptômes de cette période sont de telles manifestations:

  • l'apparition de plaques cesse;
  • la sensation de démangeaison diminue un peu;
  • processus inflammatoire est moins prononcé;
  • toutes les papules sont couvertes d'écailles.

Le traitement de cette forme comprend un traitement d'entretien et des méthodes précédemment utilisées. Vous devez également continuer à suivre un régime, excluant du régime les aliments acides, salés, fumés et marinés. Vous devriez également abandonner les boissons contenant de la caféine et de l'alcool. La préférence devrait être donnée aux céréales, aux légumes, aux fruits et aux aliments préparés en faisant cuire, cuire et cuire au four.

Étape de régression

La phase finale de la maladie, la plus agréable à la fois pour le patient et pour le médecin traitant. Pendant cette période, la peau est nettoyée, les plaies et les ulcères cicatrisent. Tous les symptômes précédemment observés disparaissent. La peau acquiert progressivement sa couleur et sa structure normales. Après le nettoyage de la peau, une période dite de rémission commence. Cette étape dure pour chaque patient de différentes manières. Chez certains patients, la période de déclin peut durer de plusieurs mois à plusieurs années. D'autres patients ont moins de chance et une nouvelle épidémie peut survenir après 2-3 mois.

En observant une nutrition adéquate et un régime quotidien, de nombreux patients parviennent à maintenir la rémission pendant assez longtemps. Un traitement approprié et une attitude responsable à l'égard de votre santé aideront à éviter les complications et à oublier le psoriasis pendant longtemps.

http://1psoriaz.net/stadii-psoriaza.html

Comment va le psoriasis: du stade initial au stade avancé et chronique

Stades du psoriasis - certaines périodes au cours desquelles une maladie chronique acquiert des caractéristiques. Une étape n'est pas une forme légère ou grave de pathologie, le terme médical «étape» est utilisé dans un sens complètement différent.

Le psoriasis est une maladie commune. Selon les statistiques médicales, il est diagnostiqué chez 2 à 4% des personnes dans le monde. Et cela signifie que le problème est pertinent. Il existe deux conditions pathologiques chez les patients - la rechute et la rémission. Dans le premier cas, nous parlons d'exacerbation, d'aggravation des symptômes.

Lorsque la rémission améliore l'apparence de la peau, les plaques psoriasiques diminuent ou disparaissent complètement, l'hyperhémie disparaît. Ces deux états se remplacent. En règle générale, la rechute dure plus longtemps que la rémission.

Les étapes de la pathologie, comment comprendre que le psoriasis commence à passer, les spécificités du traitement en fonction de l’étape - nous examinerons plus avant.

De quoi parle cet article?

Les étapes du psoriasis

Comment le psoriasis se développe, la médecine est connue. Cependant, les causes exactes de l'apparition d'une pathologie ne sont pas établies. Il n’ya que des facteurs provoquants qui peuvent déclencher le mécanisme de la maladie.

Ceux-ci comprennent l'hérédité, les infections virales et bactériennes, le stress, les médicaments, les traumatismes, le VIH, etc. L'amygdalite et la pharyngite peuvent être un facteur de développement. Le psoriasis n'est pas une maladie contagieuse. Il n'est pas transmis par contact étroit d'animaux.

Actuellement, en pratique dermatologique, la maladie est classée en quatre étapes. Leur vitesse est directement déterminée par le degré de résistance du corps, la durée de l'impact du ou des facteurs d'origine, les antécédents du patient, son groupe d'âge, etc.

Il existe de tels stades de la maladie:

  1. Le début de la maladie est le stade initial du psoriasis ou le stade précoce.
  2. La progression du processus pathologique est une aggravation.
  3. Le stade stationnaire - la clinique n’est pas aggravée, la maladie ne progresse pas.
  4. Stade de régression. Les symptômes disparaissent complètement ou disparaissent.

Comment comprendre que le psoriasis passe? La maladie ne peut pas complètement passer, elle ne peut que "s'atténuer". Sur le fond de la phase régressive, les plaques psoriasiques, les démangeaisons, la desquamation de la peau disparaissent. Améliore considérablement l'état du patient.

Avec le psoriasis ne prenez pas l'armée, à condition que le patient est enregistré depuis longtemps dans un établissement médical. Sinon, la maladie n'est pas la cause d'un retard de service.

Aux fins du traitement, il est nécessaire de déterminer avec précision le stade chez le patient, car le schéma de l'évolution thérapeutique en dépend.

Le stade initial (précoce) du psoriasis

Le psoriasis se développe par étapes. Le début du psoriasis ordinaire n'entraîne pas de gêne importante pour le patient. À ce stade, une éruption cutanée apparaît, avec le temps, des plaques psoriasiques. Ils ont tendance à grandir et à se fondre dans un grand espace. Les papules sont rondes, les limites claires.

Conformément à la description de la littérature médicale, l’apparition des écailles d’argent blanc constitue la principale caractéristique de la première phase. Ils ne s'unissent pratiquement pas avec la peau et tombent facilement sous l'action mécanique.

Lorsque les taches commencent à croître et à fusionner, cela indique la transformation de la maladie en un autre stade - le stade progressif du psoriasis.

Comment reconnaître la maladie à un stade précoce

Il existe de nombreux types de psoriasis - exsudatifs, vulgaires, en forme de gouttes, etc. Ils diffèrent tous en clinique mais ont encore 4 stades de développement. Tout lieu de localisation est le dos, l'abdomen, la tête, le coude, le visage (rarement), la jambe. La maladie ainsi que d'autres parties du corps peuvent affecter les ongles.

La phase initiale semble être la période extrêmement importante à reconnaître. Cela vous permet de commencer un traitement en temps opportun, afin de prévenir la progression de la maladie. Un enfant et un adulte peuvent tomber malades.

Vous pouvez reconnaître la maladie grâce aux caractéristiques suivantes:

  • L'apparition de taches stéariques. Si vous grattez les écailles, la surface restante ressemblera à une goutte de stéarine.
  • La présence d'un film terminal. Après le retrait des écailles et des taches de stéarine, une surface lisse et brillante ressemblant à un film est visible.
  • Sang rosée. Si vous endommagez le film, il y a des gouttelettes de sang.

La rosée du sang a un nom différent - le symptôme Auspitsa - et se caractérise par des saignements ponctuels.

Caractéristiques du traitement du psoriasis primaire

Si elles ne sont pas traitées, les timbres psoriasiques ont tendance à s'étendre à d'autres zones de la peau, affectant une zone de plus en plus vaste. Si vous commencez le traitement au stade initial, il y a de bonnes chances d’obtenir rapidement une rémission pour éviter les complications.

À un stade précoce, on utilise une pommade salicylique. Elle soulage rapidement l'inflammation, élimine la couche squameuse des plaques psoriasiques. Pour soulager les démangeaisons, appliquez une pommade au naphtalène. Dans certaines situations, utilisez des médicaments hormonaux. Les glucocorticoïdes ne peuvent pas être utilisés pendant une longue période, seulement dans les cycles courts. En quelques jours, ils "nettoient" les symptômes négatifs.

En général, le traitement au stade initial ressemble à ceci:

  1. Refus de mauvaises habitudes (alcool, tabac).
  2. Régime alimentaire
  3. L'utilisation de fonds externes avec des vitamines.
  4. Avec des lésions à grande échelle de la peau en prenant des pilules.
  5. Physiothérapie
  6. L'utilisation de médicaments apaisants.

Si vous commencez le traitement au stade initial de la maladie, le stade progressif ne se produira pas.

Stade progressif

La phase de progression est la deuxième exacerbation du psoriasis chronique. Il est caractérisé par des manifestations cliniques.

Donc, il y a de nouvelles lésions de la peau. Habituellement dans la zone de flexion des membres, puis ils s'étendent jusqu'au corps, à la tête, etc. Une fois les papules fusionnées en un grand conglomérat, elles se distinguent par une couleur argentée sur le fond de l'hyperhémie environnante. Sur la surface apparaissent constamment de nouvelles échelles, le pelage augmente.

À ce stade de la pathologie, le symptôme de Kebner se développe. Les zones endommagées de la peau ne guérissent pas, au contraire, de nouvelles plaques psoriasiques se forment à ces endroits.

Traitement de la toxicomanie

L'étape de progression est un processus négligé qui nécessite des effets médicaux complexes. Le traitement doit être prescrit par un dermatologue après un examen approfondi du patient. Sans l'utilisation de médicaments à l'intérieur ne peut pas faire. Sinon, la probabilité de conséquences négatives.

Attribuer du thiosulfate de sodium à 30%. Introduit par voie intraveineuse. L'utilisation d'Hemodez est également requise (administrée tous les deux jours). Le gluconate de sodium est injecté par voie intramusculaire à raison de 10 ml pour un patient adulte Le thiosulfate de sodium est également utilisé pour le psoriasis par voie intraveineuse.

Dans le contexte du stade progressif, des substances toxiques s’accumulent dans le corps du patient et des sorbants sont utilisés.

Également utilisé des moyens externes - crèmes et onguents, effectuer des procédures de physiothérapie - UHF, électrophorèse.

Stade stationnaire

Si vous commencez un traitement en temps voulu, le stade progressif est bientôt nivelé. Le stade stationnaire, qui se caractérise par une récupération lente du patient ou une cessation complète du stade de progression, vient le remplacer.

À ce stade du processus pathologique, les plaques psoriasiques n'apparaissent plus et les éléments anciens n'augmentent pas. Le symptôme de Kebner est éliminé, l'inconfort, l'inconfort et les démangeaisons disparaissent.

Le processus d'inflammation diminue, comme en témoigne le nivellement de l'hyperémie sur les bords des plaques. Le pelage n'est pas très prononcé par rapport au stade de progression. Avec le début de cette étape, ils parlent d'une tendance positive, l'efficacité de la pharmacothérapie en cours.

Méthodes de traitement

À ce stade, les médecins spécialistes ne pratiquent pas une exposition systémique mais prescrivent des médicaments à usage externe. Ce sont des médicaments auxquels on ajoute du goudron de bouleau, des produits pétroliers, du médicament Calcipotriol.

Les comprimés ne sont prescrits que dans des cas exceptionnels, lorsque le patient a une grande surface recouvrant la peau. En outre, le rayonnement ultraviolet, le rayonnement PUVA est recommandé. Lorsque l'efficacité des prescriptions est faible ou totalement absente, les médicaments du groupe cytotoxique sont prescrits.

Médicaments rarement prescrits action immunosuppressive. Tout d’abord, il s’agit du médicament Cyclosporine A.

Lorsque l’hyperémie ne disparaît pas, l’érythromycine est nécessaire.

Caractéristiques du stade régressif

C’est la dernière étape du psoriasis, nous y reviendrons. Dans tous les tableaux cliniques, le psoriasis se termine à ce stade, à condition qu'un traitement adéquat soit prescrit. Elle s'accompagne d'une amélioration de la couche supérieure de la peau, les éruptions cutanées sont réduites, pour éventuellement disparaître.

Au lieu de plaques psoriasiques, la peau est saine. Les cicatrices ou autres modifications pathologiques de la peau ne sont pas observées. L'hyperpigmentation peut se développer ou le pigment est totalement absent de la peau. Cependant, ce phénomène disparaît également avec le temps.

À ce stade, les médicaments ne sont pas prescrits. Le patient reçoit des recommandations - adhésion au régime alimentaire, mesures préventives, axées sur la prévention de l'exacerbation.

Nourriture diététique

Cela fait partie d'un ensemble de mesures de traitement et de prévention qui aident à arrêter une maladie chronique.

L'alimentation implique un refus ou une restriction des produits suivants:

  • Épices. Cela est principalement dû à la forte concentration d'huiles essentielles dans la composition des épices, qui peuvent devenir irritantes et entraîner une exacerbation de la pathologie.
  • Produits de noix. Il est conseillé de limiter la consommation d'arachides, de noisettes et de noix. Ces noix sont considérées comme les plus allergènes.
  • Plats salés, épicés, fumés. De tels aliments provoquent une violation de la capacité d'absorption des nutriments dans le tube digestif.
  • Agrumes. Tout d’abord, il s’agit de la peau, car elle est toxique pour un malade. Vous ne pouvez pas manger des mandarines, des oranges, des pamplemousses. Jus de fruits fraîchement pressés interdits, boissons achetées.
  • Les viandes grasses - elles contiennent de l'acide arachidonique, qui peut provoquer une inflammation.
  • Produits alcoolisés, café, boissons gazeuses.
  • Sous l'interdiction sont des bonbons; produits comprenant des arômes, des stabilisants du goût et d'autres composés chimiques.

Inclure les légumes et les jus de légumes dans le menu. Ils devraient constituer une partie importante du régime alimentaire du patient. Vous pouvez manger du chou, du céleri, des carottes, des betteraves. Mangez cru ou bouilli, cuit sans beurre.

Le surpoids est une cause fréquente de troubles métaboliques, des processus métaboliques, qui exacerbe la maladie de la maladie dermatologique.

Par conséquent, les patients doivent surveiller attentivement leur poids.

Prévention

Aucune mesure préventive spécifique n'a été mise au point car les médecins spécialistes ne connaissent pas les raisons exactes du développement du psoriasis. Pour cette raison, il est recommandé au patient de prendre des mesures préventives générales visant un mode de vie sain.

Évitez les dommages cutanés. Ceci s'applique aux blessures, aux égratignures, aux produits chimiques ou aux coups de soleil. Dans cette optique, il est nécessaire de choisir des sports plus sûrs, en refusant de skier, de skater, de se battre.

Il faut en faire une règle pour hydrater la peau avec des préparations cosmétiques. Eh bien aide bébé crème à la camomille. Il n'irrite pas la peau, adoucit et hydrate. Utilisez une à deux fois par jour ou au besoin, par exemple, après avoir effectué les procédures relatives à l’eau.

Il est nécessaire de traiter les maladies infectieuses. Évitez le stress, les chocs émotionnels, suivez scrupuleusement toutes les instructions du médecin. Le psoriasis lui-même ne passera pas, c'est une maladie incurable, mais le respect de toutes les recommandations augmente les chances d'une qualité et d'une longue vie sans complications.

http://psorium.ru/o-bolezni/stadii-psoriaza.html

3 stades de développement cyclique du psoriasis

Les stades du psoriasis sont certains intervalles de temps dans lesquels la maladie acquiert les caractéristiques. De nombreux patients psoriasiques appellent à tort stade une forme grave ou bénigne de la maladie, mais dans les dossiers médicaux, le terme est utilisé dans un sens complètement différent.

Quelles sont les étapes du psoriasis

Le psoriasis est reconnu comme une pathologie cutanée récurrente, à l'origine de la génétique. Selon les dermatologues, au moins 2% de la population mondiale souffre de cette maladie, ce qui signifie que le problème est très grave. Au cours du psoriasis, deux états sont clairement distingués:

  1. Rechute Ce terme fait référence à la détérioration de la peau. Lors d'une rechute, le patient souffre de démangeaisons, de douleurs, de brûlures, d'éruptions cutanées lourdes, d'irritations et de malaises. L'insomnie, la névrose et l'anxiété pèsent sur la position de la victime.
  2. Remise Ce mot est utilisé pour désigner l'amélioration de l'apparence de la peau. En rémission, la peau redevient normale, les rougeurs disparaissent et la surface des plaques psoriasiques est réduite.

Les stades du psoriasis font en partie double emploi avec la description de la rémission et de la rechute, de sorte que de nombreux dermatologues utilisent ces mots comme synonymes. En pratique clinique, décrit 3 stades de psoriasis:

  • stade d'avancement;
  • stationnaire;
  • étape de régression.

Étant donné qu'il s'agit d'un processus cyclique, les étapes se succèdent et forment une évolution continue de la maladie.

Fait! Le stade de progrès est considéré comme le plus difficile.

Quel est le progrès du psoriasis?

La phase de progression est déclenchée par une série de déclencheurs, tels que la saison froide ou le stress. Dans certains cas, même un dermatologue expérimenté ne peut pas établir le déclencheur de manière unique. Au cours de l'étape progressive, les événements suivants se produisent:

  1. Les nodules psoriasiques se développent rapidement, affectent la peau, sont reliés les uns aux autres par des plaques appelées peau et démangeaisons. Une plaque est une tache de forme arbitraire, généralement ronde ou ovale, parfois inégale.
  2. Les papules, c’est-à-dire des nodules individuels d’éruptions cutanées psoriasiques, sont des phoques sur la peau. Les bords des papules ne s'écaillent pas et la partie centrale - des flocons. À mesure qu'un grand nombre d'écailles mortes s'accumulent, les plaques commencent à s'élever au-dessus de la surface de la peau. Une apparence encore plus convexe et inégale leur donne des poches.
  3. Pour cette étape de la pathologie, une réaction isomorphe est caractéristique, qui consiste en une exacerbation de lésions en cas de lésions cutanées, d'éraflures, de piqûres, de coupures, de microtraumatismes. Ce phénomène s'appelle Koebner.

Pour une phase progressive du psoriasis, une réaction lente est caractéristique. Dans certains cas, des éruptions cutanées apparaissent environ 9 jours après l'exposition au déclenchement (par exemple, un allergène alimentaire). Dans un cas typique, une éruption cutanée psoriasique apparaît dans les 24 heures suivant l'exposition à des facteurs indésirables.

Intéressant 95% des psoriasiques ont une sorte d'intolérance alimentaire qui peut déclencher une rechute. Pour éviter l'aggravation, vous devez tenir un journal alimentaire et observer la réaction à différents types d'aliments.

Stades stationnaires et récessifs

L'étape stationnaire est la période du psoriasis pendant laquelle l'état de la victime est relativement stabilisé. Au stade stationnaire:

  1. Les plaques psoriasiques ont un contour lisse. Toute la surface de la plaque est recouverte d'une épaisse couche d'écailles qui se détachent facilement. Les démangeaisons et l'inconfort ne sont que modérément perturbés. Il n'y a pas de bord rouge vif enflammé autour des papules.
  2. Avec les microtraumatismes de la peau, le phénomène de Koebner n’est pas observé, c’est-à-dire que le peignage ou la découpe d’une peau saine ne se transforme plus en une plaque psoriasique.

Le stade régressif ou récessif est caractérisé par une lésion massive du psoriasis. Tout d'abord, un bord pseudoatrophique peut être vu autour des papules, puis les patients remarquent un arrêt rapide de la desquamation de la peau, avec formation d'une hyperpigmentation au site des plaques.

Gravité de la pathologie

L'évaluation de la zone des lésions psoriasiques est un autre critère de diagnostic. Décrire en utilisant le terme "sévérité". Les dermatologues distinguent 3 degrés de maladie de la peau:

  1. Facile Les plaques psoriasiques occupent 1 à 3% de la surface totale du corps. La petite taille des zones touchées ne signifie pas que le patient se sent bien. Avec le psoriasis de la tête ou du visage, même quelques plaques suffiront à causer de l'inconfort et de l'angoisse à une personne.
  2. Moyenne Le volume des lésions psoriasiques varie de 3 à 10% de la surface totale du corps. Cela affecte le dos, la poitrine et les surfaces externes des articulations, du cuir chevelu, des paumes et des pieds. Cette prévalence entraîne une intoxication grave et une douleur intense. Le patient peut perdre complètement ou partiellement sa capacité de travail, l’état mental et l’état du système nerveux se détériorer.
  3. Lourd La maladie couvre plus de 10-15% de la surface de la peau. Selon des estimations approximatives, si le psoriasis occupe plus du quart de la surface totale du corps, le risque d'insuffisance hépatique ou rénale est multiplié. Les dommages décompensés aux organes internes peuvent causer la mort du psoriasis.

Afin d'évaluer de manière exhaustive la gravité du psoriasis, une échelle spéciale est utilisée, appelée PASI. L'échelle prend en compte:

  • le pourcentage de peau saine et malade;
  • stade de la pathologie;
  • réponse du patient au traitement médicamenteux;
  • tolérance individuelle au psoriasis (état mental, complications du système nerveux et de la psyché);
  • données objectives des tests de laboratoire dans la dynamique (par exemple, le volume d'acide urique dans le test sanguin).

Le diagnostic prend en compte tous les symptômes qui affectent la condition d'une personne atteinte de psoriasis. Le dossier médical reflète l'intensité:

  • processus prurigineux de la peau;
  • rougeur;
  • les poches;
  • l'hyperhémie;
  • épaississement de la peau;
  • exfoliation;
  • flux sanguin;
  • gonflement;
  • l'infection;
  • syndrome de douleur.

Sur l’échelle PASI, le volume des lésions cutanées est décrit en chiffres de 0 à 72, 0 représentant l’absence de symptômes cutanés et 72 représentant une propagation à grande échelle et au maximum de la maladie.

Attention! Pour le patient, il est avant tout important de connaître et de surveiller les signes d’exacerbation. Avec l'apparition de symptômes défavorables, vous devriez immédiatement consulter un dermatologue, car le psoriasis n'est pas toujours entré lui-même dans une phase stationnaire. La rechute peut durer des décennies.

Le traitement du psoriasis dépend du stade.

Pour chaque stade de la maladie développé son propre complexe de mesures thérapeutiques, la première chose qu'un dermatologue détermine, fait progresser, le psoriasis en régression.

Comment traiter le stade progressif

Le fait que la rémission soit terminée fait que toutes les personnes atteintes de psoriasis sont conscientes de leurs sentiments. Si les démangeaisons s'aggravent, la peau paraîtra pire et le psoriasis s'étendra apparemment à la surface du corps - vous devez commencer le traitement. La thérapie pour le stade progressif présente les caractéristiques suivantes:

  1. Le patient est engagé dans la prévention d'une nouvelle détérioration, suit strictement le régime alimentaire, s'abstient de tout déclencheur du processus pathologique (stress, tabagisme, alcool).
  2. Les antihistaminiques peuvent être utilisés avec de fortes démangeaisons. Un avantage supplémentaire de cette classe de médicaments est la suppression des poches dans la zone des plaques psoriasiques.
  3. Un dermatologue prescrit un large éventail de remèdes locaux pour guérir, adoucir et amincir la peau. Sur décision du médecin, des crèmes ou des sprays sont choisis. Une tendance positive donne des compresses de savon et de graisse au goudron. Vous pouvez également appliquer des compresses ou appliquer des produits cosmétiques avec de la boue de la Mer Morte.

La tâche principale à ce stade est de mettre fin à l'exacerbation avant que la maladie ne commence une longue rechute. Selon les témoignages, le médecin choisit les corticostéroïdes en injections ou sous forme de pommades.

Attention! Les corticostéroïdes doivent être utilisés dans le cadre d'un traitement court et intensif sous la supervision d'un dermatologue. Indépendamment, vous pouvez faire des injections ou frottir une pommade antihistaminique.

Thérapie hospitalière et régressive

Les actions ultérieures du dermatologue dépendent de la réponse du corps au traitement choisi. Les scénarios suivants sont possibles:

  1. Les médicaments ont un effet positif. En 1 à 2 semaines, le psoriasis passe par une phase stationnaire, régresse et une rémission se produit.
  2. Les médicaments ne donnent aucun effet. Si après 2 à 4 semaines suivant la prescription du traitement, les résultats ne sont toujours pas visibles, vous pouvez modifier la liste des médicaments ou le médecin traitant.
  3. Les médicaments provoquent une aggravation. Une telle dynamique est également possible, surtout si la dose ou la multiplicité d’absorption ne suffit pas. La rechute est retardée, les plaques psoriasiques recouvrent une grande partie du corps et une personne doit être hospitalisée.

Dans les conditions d'une institution médicale, des moyens thérapeutiques plus puissants sont utilisés, par exemple la purification du sang. Avec une réaction favorable, le psoriasis entre dans la phase stationnaire, qui peut durer de plusieurs jours à plusieurs mois.

Intéressant Plus de 80% des patients remarquent le caractère saisonnier des exacerbations. Cela rend la maladie prévisible et vous permet de vous préparer à la rechute.

La liste des médicaments aux stades stationnaire et régressif est exactement la même, mais la posologie et la fréquence d'administration sont inférieures à celles du stade progressif.

Rémission 10-15 ans

La tâche qui incombe à un dermatologue compétent est de choisir les agents médicaux et physiothérapeutiques qui apporteront à la psoriasique l’amélioration la plus durable. Dans ce cas, le patient lui-même doit contribuer de toutes les manières au traitement, éviter les déclencheurs et prendre les médicaments de manière responsable. Si l'alliance patient-médecin réussit, la durée de la rémission est illimitée. Un bien-être stable peut durer 15 ans ou plus.

Nous vous serions très reconnaissants d’évaluer et de le partager sur les réseaux sociaux.

http://psoriaze.ru/opsoriaze/stadii-psoriaza