logo

Six raisons pour lesquelles les femmes enceintes ne peuvent pas se faire couper les cheveux

Vous pouvez prendre soin de vous de différentes manières. Excellente aide à l'exercice modéré, une nutrition adéquate et une adhésion à la journée. Mais pour certaines personnes, cela ne suffit pas, car de nombreux signes peuvent également aider à réglementer leur propre vie.

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se faire couper les cheveux? C'est simple Nos ancêtres croyaient que toute la force spirituelle et l’énergie vitale d’une personne s’accumulaient dans ses cheveux. Par conséquent, si une fille décide de se couper les cheveux, elle peut simplement perdre le contact avec le monde extérieur et le cosmos qui la nourrit. La chose la plus terrible était pour l'enfant, car on croyait qu'après avoir coupé les cheveux, la mère le privait simplement de vitalité.

La précédente explication explique également pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se faire couper les cheveux. L’essence est la même: les cheveux sont un conducteur d’énergie et de vitalité. Et maman a mangé les coupes de cheveux, elle raccourcit la vie, non seulement pour elle-même, mais aussi pour le bébé, car elles ne font plus que recevoir des informations précieuses «de là» qui traversent les cheveux. On croyait qu'une fille aux cheveux courts était continuellement poursuivie par des malheurs, la pauvreté et la maladie.

La troisième raison pour laquelle les femmes enceintes ne peuvent pas se faire couper les cheveux: en se coupant les cheveux, la femme a perdu une sorte de casque de protection qui la protégeait, elle et son enfant, de toutes sortes de mauvaises personnes et du mauvais œil. On croyait qu'une femme avec les cheveux courts (ainsi que son enfant) était plus susceptible au mauvais œil, aux dommages et aux malédictions diverses.

Raison religieuse pour laquelle vous ne pouvez pas vous couper les cheveux enceintes. Après la lettre de la Bible, il convient de rappeler que l'homme a été créé à l'image et à la ressemblance de Dieu et que le moindre changement dans son apparence déroge aux règles. Et ce n’est pas bon, car, en violation des règles de la Bible, une personne s’oppose à la loi de Dieu.

Si vous ne voulez pas vous plonger dans l'histoire, vous pouvez décider vous-même pourquoi vous ne pouvez pas couper les cheveux aux femmes enceintes. C'est simple, tout le monde le fait. Le sentiment de rassemblement est un argument de poids pour beaucoup. Si tout le monde fait cela, alors c'est nécessaire. Bien et en conséquence, et je le ferai.

On ne peut pas dire que les médecins interdisent également la coupe de cheveux pendant la grossesse, mais parfois, ils ne le recommandent pas - c’est certain. De plus, rien n’est difficile, car la mère pendant la grossesse accumule les substances utiles dont le bébé a tant besoin. Les cheveux font la même chose. Et en les tondant, maman laisse l'enfant sans certaines vitamines. Bien que leur part, soit dit en passant, soit insignifiante. Après tout, les femmes enceintes prennent aujourd'hui un certain complexe de vitamines, ce qui est suffisant pour les bébés.

http://www.syl.ru/article/94457/shest-prichin-pochemu-beremennyim-nelzya-strichsya

Les femmes enceintes ne peuvent pas couper les cheveux

Coupe de cheveux pendant la grossesse

Est-il vrai que les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux ou cela a-t-il un rapport avec des signes populaires mythiques sans rapport avec la réalité? Dès les premiers jours de la grossesse, une femme sera entourée de nombreux signes. Elle en apprend plus de ses amis, de sa famille, d'Internet et de personnes non autorisées. Il s'avère que les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux, se teindre, lever les mains au-dessus de la tête, enjamber la bûche, coudre et tricoter, acheter des choses à l'avance pour un enfant à naître et bien plus encore. Et pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux, par exemple, personne ne répondra. Plus précisément, il n’expliquera pas cela d’un point de vue plus ou moins scientifique. Ils disent simplement que cela peut entraîner la mort fœtale de l’enfant ou que «si vous coupez les cheveux, vous raccourcissez la vie de l’enfant».

Bien sûr, cela semble absurde. Cependant, les futures mères sont très sensibles à de telles informations et préfèrent ne pas penser, mais simplement pour éviter tout ce qui est censé être impossible à faire. Si calme. D'une part, c'est vrai. La tranquillité d'esprit de la future mère est bien meilleure que le stress. Mais il vaut mieux ne pas écouter et ne pas approfondir ces signes. Si possible, limitez-vous à eux. Après tout, la future mère peut et doit rester attractive. Pour les femmes qui croient que les femmes enceintes peuvent se couper les cheveux ou qui doutent des interdictions, nous allons décrire une brève histoire, qui est probablement à blâmer pour l’apparition d’un tel mythe.

Les cheveux de l'Antiquité étaient considérés comme la personnification de la force, de l'énergie spirituelle. Surtout chez les femmes. Dans la plupart des tribus, les femmes ne se coupent jamais les cheveux. Et si une femme était coupée de force, c'était une honte pour elle. Une telle manipulation pour toute infraction a été effectuée.

Dans certaines tribus, une femme a été coupée une fois dans sa vie par son mari. C'était une sorte de signe de transition d'une famille à l'autre. Dans ce cas, les cheveux doivent être brûlés ou enterrés. Autrement dit, ils ne devraient pas être tombés entre les mains de personnes mal intentionnées, pour qui ils deviendraient un outil pour imposer la corruption ou la malédiction de clan.

En outre, les cheveux étaient un moyen de chauffage pour les hommes des cavernes. Ils se sont enveloppés dans leurs cheveux et ont enveloppé leurs enfants autour d'eux.

Maintenant, seuls les très superstitieux et les gens qui croient en la magie détruisent leurs cheveux coupés Beaucoup de femmes ont l'habitude de les vendre. L'argent n'est pas superflu. Et combien de cheveux restent dans la coiffure! Tout cela n'a aucun sens.

La coupe de cheveux pendant la grossesse est donc une procédure absolument sans danger. Si la teinture des cheveux peut encore être potentiellement dangereuse - cela ne suffit pas, c'est un colorant de mauvaise qualité et il y a une évaporation de la peinture. Dans le cas d'une coupe de cheveux, le coiffeur utilise uniquement des ciseaux, des peignes et un sèche-cheveux. Si seulement tous ces outils étaient propres. Par conséquent, il est recommandé à toutes les femmes enceintes de se rendre dans de bons salons de beauté et de n'utiliser que les services de coiffeurs bien rangés. Et ainsi, coupez vos cheveux pendant la grossesse pour la santé!
Si vous êtes toujours superstitieux et que vous craignez davantage de coupes de cheveux en raison du fait que cela peut avoir un effet néfaste sur vos cheveux et votre apparence, utilisez le calendrier dit de coupe de cheveux. Vous y trouverez des informations sur les jours lunaires où il est préférable de se faire couper les cheveux, et quand il n'est pas nécessaire d'éviter une nouvelle croissance lente des cheveux.

En parlant de la croissance des cheveux. Les femmes enceintes peuvent-elles se couper les cheveux, quand vont-elles pousser? Habituellement, lors de l'accouchement, les cheveux poussent particulièrement activement et ne tombent presque pas. Et si vous tombez, alors c'est un signe d'anémie ferriprive qui nécessite l'avis d'un médecin. Si le diagnostic est confirmé par un laboratoire (on détectera de faibles taux d'hémoglobine), il prescrit un supplément de fer, qui normalise rapidement tout.

http://www.missfit.ru/berem/beremennym-nelzya-strich-volosy/

Est-il possible de couper les cheveux pendant la grossesse: signes et réalité

La grossesse est l’un des états où la future mère devient la plus féminine et la plus mystérieuse et que vous souhaitez avoir l’air attrayant en ce moment. Sans une coupe de cheveux soignée ou des cheveux magnifiquement coiffés, il est peu probable que l'image soit complète. Mais je me rappelle immédiatement beaucoup de signes racontés par des parents plus âgés, dont le respect présumé protégerait la jeune mère et son bébé de tout mal. L'un des plus courants, qui a survécu jusqu'à aujourd'hui, n'est qu'un signe qui avertit les femmes enceintes de se couper les cheveux. Quelle est la raison de telles superstitions et vaut-il la peine de leur prêter attention à une femme moderne?

Les origines des présages

Presque toutes les femmes qui ont raconté leur situation intéressante à leurs parents doivent écouter une grand-mère ou une tante bienveillante qui ne devrait en aucun cas se couper les cheveux. Eh bien, si enceinte - le propriétaire de cheveux longs qui peuvent être tressés dans une tresse. Que faire pour ceux dont la coupe exige presque une mise à jour mensuelle? Écouter les conseils et marcher pendant 9 mois avec des cheveux sans forme ou continuer à aller chez le coiffeur?

Le signe, bien sûr, ne provient pas de zéro et est lié aux idées de nos ancêtres sur le pouvoir que les cheveux donnent à leur porteur. On croyait que c’est à travers les cheveux qu’une personne reçoit une énergie vitale, et non seulement les femmes, mais également les hommes, ne les ont pas rasés sans nécessité particulière. De plus, les cheveux étaient responsables de la conservation de l'information, les cheveux courts des anciens Slaves étaient donc un signe non loin de l'esprit.

Les cheveux longs ne sont pas seulement un symbole de féminité, mais aussi d’énergie, de santé, de force, permettant à une femme de devenir mère. Après s'être coupé les cheveux dans sa jeunesse, avant le mariage, la jeune fille «se serra le ventre», c'est-à-dire qu'elle se condamna à la stérilité.

Les cheveux d'une femme enceinte sont une sorte de guide par lequel le bébé reçoit tout le nécessaire de la part de sa mère. C'est pourquoi il était impossible de couper les cheveux pendant la grossesse, il était donc possible de priver le bébé de l'énergie nécessaire. On croyait qu'à cause de cela, il se flétrirait ou même mourrait dans le ventre de sa mère. Ainsi, l’importance des cheveux dans le développement du fœtus était égale à celle du cordon ombilical, dont les idées étaient alors très vagues.

Ils ont également déclaré que couper les cheveux pendant la grossesse pouvait affecter la longévité d'une personne non encore née: avec les cheveux, la mère coupait les années de la vie de son bébé.

Les cheveux coupés, selon les grands-mères, ont un impact direct sur le développement du bébé qui naît "avec un esprit court." Incidemment, les futures capacités mentales du nouveau-né étaient jugées par les cheveux: il était prédit que les enfants nés avec des cheveux sur la tête avaient un esprit formidable.

Des signes ont prévenu que les dommages causés par les coupes de cheveux ne concerneraient pas seulement le bébé, mais sa mère. On disait que l'énergie de la vie est contenue dans les cheveux, les raccourcissant, une femme perd de la force, ce qui lui est tellement nécessaire pendant la grossesse et l'accouchement. Couper les cheveux peu de temps avant la naissance d'un enfant, une femme se condamne à la torture pendant l'accouchement. Si vous coupez les cheveux à un stade précoce, l’enfant risque de mourir dans l’utérus, estiment nos grand-mères.

Vidéo: Les signes liés au soin des cheveux pendant la grossesse: mythes et réalité.

Opinion de la médecine moderne

Il a été observé que de nombreuses femmes enceintes n’ont pas besoin de se rendre dans un salon de coiffure. Les pointes fourchues, qui sont principalement dues aux jeunes mères, cessent de gêner et les mèches deviennent épaisses et élastiques. Il s’agit des hormones produites pendant la grossesse. Ils ont un effet bénéfique sur l'apparence de la femme dans son ensemble. Elle devient plus féminine, la peau et les cheveux ont l'air en bonne santé.

Pour la même raison, les propriétaires de coupes de cheveux à la mode, qui nécessitent une mise à jour constante, doivent s’inquiéter, en particulier s’ils ne sont pas indifférents aux signes nationaux. Pour préserver l’attrait visuel et le confort psychologique, une femme enceinte doit tenir compte de l’avis des obstétriciens-gynécologues.

D'un point de vue médical, la coupe de cheveux n'affecte pas l'état de la femme pendant la grossesse, le développement du fœtus ou la santé du nouveau-né. À l'appui de cet exemple, de nombreuses femmes ont continué à s'occuper d'elles-mêmes dans une position intéressante en rendant visite à une coiffeuse. Cela ne les empêchait pas de donner naissance au bébé en toute sécurité en temps voulu.

Il est à noter que toutes les femmes ne savent pas qu'il n'est pas recommandé de couper les cheveux pendant la grossesse. Est-il possible dans ce cas de parler de panneaux d'action électorale?

Pour enfin apaiser la future mère et la débarrasser des peurs déraisonnables, nous pouvons donner un exemple de l'ancienne coutume chinoise. En Chine, les femmes, après avoir appris la grossesse, au contraire, se coupent bientôt les cheveux en signe de changement de position.

Soins des cheveux pendant la grossesse

Des soins capillaires appropriés et systématiques constitueront une bonne alternative aux coupes de cheveux et minimiseront, voire contribueront à éviter le fendillement des pointes et autres problèmes entraînant la coupe des cheveux:

  1. Le type de cheveux pendant la grossesse peut changer, vous devez donc revoir les cosmétiques pour le soin des cheveux et les choisir en fonction du type de cheveux.
  2. Les produits cosmétiques doivent être naturels et contenir un minimum de produits chimiques. La plupart des femmes enceintes préfèrent utiliser des produits de soin fabriqués par leurs soins.
  3. Les pointes fourchues - le problème le plus courant qui inquiète les femmes enceintes et les tourmente de doutes quant à la coupe de cheveux. Éviter ce problème aidera à nourrir régulièrement les pointes drainées. Pour ce faire, installez un masque à base d’ingrédients naturels ou d’huile cosmétique correctement sélectionnée, qui doit lubrifier les extrémités des cheveux avant de laver la tête et laisser agir pendant une demi-heure.
  4. Si le corps d'une femme enceinte ne contient pas suffisamment d'oligo-éléments, les cheveux commencent à tomber. Vous pouvez les renforcer avec un rinçage à base d'herbes: ortie, cônes de houblon, millepertuis et autres.
  5. Ne pas oublier les masques pour les cheveux, sélectionnés en fonction du type. Les masques naturels faits maison, préparés de manière improvisée, ne vont pas inquiéter la future mère de sa composition et de la teneur en substances nocives de ceux-ci.

Si, toutefois, la future mère croit fermement aux signes nationaux et croit que couper les cheveux affectera négativement sa condition ou celle du bébé, vous ne devriez pas la forcer à mettre à jour sa coiffure. Le calme et l’équilibre de la femme enceinte sont plus importants car ils contribuent à la santé des femmes et des enfants.

http://prosto-mariya.ru/mozhno-li-strich-volosy-vo-vremya-beremennosti-primety-i-realnost_1142.html

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux

Après la grossesse, une femme est constamment inquiète pour son futur bébé. Par conséquent, toute procédure laisse à se demander à quel point il est sûr. Surtout s'il s'agit de coupes de cheveux, car on a longtemps pensé qu'il était indésirable de le faire.

Pourquoi vous ne pouvez pas vous faire couper les cheveux pendant la grossesse par des signes

Est-ce que les cheveux peuvent être coupés pendant la grossesse? Si la croyance populaire est abordée avec une telle question, la réponse sera négative. Les longues tresses étaient des conducteurs d'énergie de l'espace. On croyait que s’ils étaient coupés ou teints régulièrement, l’âme du bébé en serait privée, ce qui présenterait un grand danger pour le fœtus ou même un enfant pourrait être mort-né. Une autre croyance dit que si une femme enceinte se coupe les cheveux, elle raccourcit la vie de son bébé.

Certaines personnes âgées prétendent encore que si une femme attend un garçon mais lui coupe les cheveux pendant la grossesse, une fille va naître, car sur le plan astral, la future mère «coupe» les organes génitaux du garçon. La même absurdité semble indiquer que si une femme enceinte coupe un chien, le bébé naîtra nerveux. Croire à de telles superstitions ou non, c’est l’affaire de chaque femme, mais il est préférable de demander pourquoi les femmes enceintes ne devraient pas se couper les cheveux, se tourner vers la science ou la médecine, car personne ne l’a officiellement interdite.

Les femmes enceintes peuvent-elles se couper les cheveux selon les médecins?

Si un obstétricien-gynécologue vous demande si vous pouvez vous faire couper les cheveux pendant la grossesse, vous recevrez une réponse positive. Le médecin ne sera même pas en mesure de faire le parallèle entre aller chez le coiffeur et le risque pour la santé de la femme avant l’accouchement. La médecine moderne ne voit aucune contre-indication à la coupe de cheveux, à la peinture, à tout autre soin capillaire ou à l'apparence d'une femme enceinte. Selon les médecins trichologues, coupant les pourboires tous les mois, toute personne se débarrasse de la partie morte de ses mèches, ce qui lui donne la santé.

En ce qui concerne la question de savoir s'il est possible de peindre des fils de femmes enceintes, chaque femme connaissant les bases de l'anatomie devrait comprendre pourquoi c'est impossible: la peinture contient des produits chimiques toxiques. Ils pénètrent dans le corps par le cuir chevelu et peuvent nuire au fœtus. Les médecins conseillent de ne pas teindre les cheveux en portant un bébé ni d’utiliser des colorants naturels. Les raisons pour lesquelles les professionnels de la santé recommandent de s’abstenir de peindre:

  1. Dommage de produits chimiques. La composition de la peinture contient de l'ammoniac, provoquant des maux de tête, des nausées et des suffocations.
  2. Odeur désagréable. Il est associé à la teneur en peroxyde d'hydrogène. Les femmes enceintes respirent des odeurs nauséabondes, car elles provoquent des nausées et même des vomissements.
  3. Réactions allergiques cutanées. Même si une femme allait régulièrement régulièrement avec une coupe et une teinture sans problèmes, un ajustement hormonal après la teinture pendant la grossesse peut alors provoquer des allergies graves, voire des brûlures du cuir chevelu.

Est-il possible d'obtenir une coupe de cheveux enceinte selon les psychologues

L'état émotionnel d'une femme qui attend un enfant en raison de changements dans les niveaux hormonaux est instable. Durant cette période, elle a tendance à écouter les opinions des autres. Si une personne de l'environnement explique pourquoi il est impossible de couper les cheveux pendant la grossesse selon les superstitions nationales, alors une femme pourrait bien se sentir. Maman impressionnante croit vraiment en une fausse couche ou d'autres histoires d'horreur, ce qui conduira à une attitude négative, ce qui est lourd de conséquences. Dans ce cas, les psychologues conseillent de ne pas couper ou colorer le terme en entier, mais de s’occuper eux-mêmes des brins.

Si une femme est émotionnellement stable et ne croit pas aux signes nationaux, elle n’a même pas la moindre idée s’il est possible pour une femme enceinte de se couper la frange ou tous ses cheveux dans le sens de la longueur. Elle ira chez son coiffeur et se coiffera aussi souvent qu'avant. Les psychologues insistent sur le fait que la force de leur propre attrait amène la future mère dans un état de satisfaction et de satisfaction envers elle-même, ce qui affecte l'humeur du bébé. Une apparence soignée est bénéfique pour les femmes enceintes.

Pourquoi vous ne pouvez pas obtenir une coupe de cheveux enceinte de l'expérience nationale

Dans Orthodoxy, il existe également une réponse à la question de savoir pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux. Autrement dit, il n'y a pas d'interdiction directe, car le christianisme se débat également avec la superstition, mais il y a des recommandations. Par exemple, si vous n’avez pas une coupe courte, vous pouvez facilement cacher les cheveux avec un gonflement et une pigmentation du visage, ce qui peut se produire au cours du dernier trimestre. Des expériences d'aspect infructueuses peuvent entraîner des réactions négatives chez une femme enceinte, ce qui affectera l'enfant.

http://sovets.net/7136-pochemu-beremennyim-nelzya-strich-volosyi.html

Pourquoi ne pas avoir une coupe de cheveux enceinte?

La grossesse est l'événement le plus attendu de la vie de chaque femme. Pendant cette période, la future maman est très attentive à sa santé. Par conséquent, dans les signes commencent à croire. Le signe le plus commun dans cette période associée à une coupe de cheveux. Alors pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se faire couper les cheveux? Voyons le comprendre.

Pourquoi ne pas avoir une coupe de cheveux enceinte? (en termes de logique)

Il est possible et même nécessaire de se faire couper les cheveux pour les femmes enceintes. La coupe courte est beaucoup plus pratique pour la future mère que les cheveux longs. Pour une telle coupe de cheveux est plus facile à entretenir, surtout dans le dernier trimestre.

Pourquoi ne pas avoir une coupe de cheveux enceinte? (ce que les présages disent)

  • Depuis l'Antiquité, beaucoup de choses ont été associées aux cheveux et à la superstition. Après tout, les cheveux contiennent toute la puissance et l’énergie de leur porteur. Par conséquent, pour éviter les problèmes, coupez les cheveux brûlés.
  • Selon nos ancêtres, des dommages pourraient être causés à une personne avec des cheveux. Cela était particulièrement vrai pour les femmes enceintes. Après tout, elle doit penser non seulement à elle-même, mais également à l'enfant qu'elle porte. Un autre scénario suggère que, coupant un cheveu, une femme se prive de force qui lui sera utile lors de l'accouchement.

Ou encore, une coupe de cheveux avant la naissance raccourcit la vie d'un enfant et peut également nuire à son développement. Or, de telles déclarations semblent ridicules, car d’un point de vue scientifique, cela semble illogique. Même à l'âge de pierre, la vie et la santé de l'enfant dépendaient de la longueur des cheveux de la mère.

Lors de fortes gelées, la mère a enveloppé le bébé dans ses cheveux et plus elle était épaisse et longue, plus elle était chaude. Peut-être pour cette raison, un tel signe est toujours en vie.

Même nos grands-mères ont dit qu'une coupe de cheveux, à tout moment, que vous soyez enceinte ou non, change votre destin. Or, ce n’est rien d’autre que de la superstition, mais il convient de rappeler qu’elles ont été inventées depuis des siècles.

Pourquoi ne pas avoir une coupe de cheveux enceinte? (la science dit)

En fait, d'un point de vue scientifique, couper les cheveux d'une future mère ne peut en aucun cas affecter la santé de l'enfant qu'elle attend. Les scientifiques croient et insistent même pour que les femmes occupant ce poste doivent se couper les cheveux.

Ils justifient cela en disant que la grossesse est un tournant dans le corps de la femme et qu'en raison de la forte teneur en hormones, les cheveux poussent plus vite que dans un état normal. Bien que, après l'accouchement, leur état s'aggrave et que l'enfant ne rate pas l'occasion de "tirer" la mère pour avoir les cheveux longs.

Et comment être Puis-je me faire couper les cheveux pendant la grossesse? Un médecin avec vingt ans d’expérience professionnelle, étudiant en médecine alternative, estime que, pendant la grossesse, sa femme se coupe les cheveux, une femme choisit l’énergie du fœtus en connexion avec le monde. Par conséquent, elle ne conseille pas de faire des coupes de cheveux courtes, mais seulement de mettre à jour sa coiffure en coupant les pointes, car cette procédure, à son avis, actualise bien le flux d'énergie dans le corps.

Du point de vue des gens modernes, la grossesse n’est pas la raison même pour ne pas couper ou teindre les cheveux. Les femmes sont convaincues qu’à l’heure actuelle, elles doivent prendre soin de leurs besoins, car elles ne disposeront donc ni du temps ni de l’énergie nécessaires.

Du point de vue de la superstition, il est absolument impossible de se faire couper les cheveux, car on est en position.

Conclusion

Sur la base de tout ce que nous avons lu, nous concluons. Si vous n'êtes pas trop superstitieux et que, par ailleurs, vous aimez toujours changer de look, une coupe de cheveux pendant la grossesse ne sera pas une mauvaise chose. Eh bien, si vous pensez que vous pouvez nuire au bébé, renoncez au changement cardinal de l'image.

Vous pouvez simplement obtenir en coupant les pointes, ou en modelant une frange, si vous le portez. En effet, malgré le fait que vous soyez en position, vous voulez toujours être belle et soignée, et la coiffure que vous portez joue un très grand rôle à cet égard.

http://pochemy-nelzya.info/strichsya-beremennym/

"Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux." Superstition ou fait scientifique?

Signe populaire: pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux?

On pense que lorsqu'une femme coupe ses cheveux, elle raccourcit la vie de son enfant. Par exemple, il peut être né mort ou vivre peu de temps après la naissance. Les gens croyaient que c’est dans les cheveux que se trouve la force de vie de la mère et de l’enfant. De plus, il n'était pas permis de couper un enfant jusqu'à un an: de là, les forces vitales diminuaient ou «l'esprit était coupé».

Il existe de nombreux rites anciens associés aux cheveux. Par exemple, lors du baptême, ils enroulent une mèche de cheveux en cire, lors du mariage de la mariée, lors des funérailles de son mari, la veuve la laisse lâcher. Ces signes et d’autres signes concernant les cheveux sont liés à la vie et à la mort. On croyait également que, ayant un cheveu humain, tout sorcier pouvait lui faire du mal.

Il y a d'autres raisons pour lesquelles une femme enceinte ne peut pas se faire couper les cheveux. Par exemple, les cheveux d’une femme sont considérés comme sa meilleure protection, comme un foulard ou une cape. Les perdre, c'est perdre la protection. Et même plus tôt, on croyait autrefois que les cheveux pouvaient réchauffer partiellement une femme et son enfant dans des gelées sévères.

Justification scientifique de la superstition

Pourquoi certains médecins ne conseillent-ils pas également aux femmes enceintes de se couper les cheveux à certaines périodes? Sont-ils superstitieux aussi? Pas du tout. Il se trouve qu'il y a une explication logique à pourquoi. Le fait est qu'après la coupe de cheveux, les cheveux commencent à pousser de manière encore plus intense, ils devront être coupés plus souvent. Et la croissance des cheveux laisse au corps beaucoup de nutriments: vitamines, minéraux, protéines, qui sont plus nécessaires au foetus.

Bien sûr, si vous consommez suffisamment de ces vitamines, protéines et minéraux, vous ne rencontrerez aucun problème. Et si vous n’en avez pas assez dans votre corps et que même l’enfant emporte tout ce qui est, alors à la fin de la grossesse, vous risquez de rester sans cheveux ni dents, avec des muscles endoloris.

Les signes: qu'est-ce qu'il est impossible de faire enceinte?

Les présages folkloriques n'ont pas évolué par hasard. Pendant des siècles, les gens ont regardé les femmes enceintes, l’accouchement, la croissance de l’enfant, son caractère, etc. Cela prend beaucoup de temps, et donc beaucoup de liens avec la future mère et l’enfant. Et tous ces signes prédisaient des dangers pour la femme et l’enfant.

Pourquoi une femme enceinte ne peut-elle pas regarder des bêtes effrayantes, des morts, des monstres? On croyait que l'enfant serait né laid. Et comment expliquer ce fait d'un point de vue médical?

L’humeur et la condition de la mère ont une incidence sur les hormones transmises au fœtus par le placenta. L'enfant éprouve généralement les mêmes émotions que la mère. Et à partir du début, il commence à faire des grimaces. Par conséquent, divers chocs et expériences peuvent affecter non seulement le caractère de l'enfant, mais également son extérieur.

Les femmes enceintes ne peuvent pas piétiner les produits cultivés dans le sol, comme les pommes de terre, les betteraves, etc. Il s’agit plutôt d’un hommage à la terre, à ses fruits.

Il ne devrait pas y avoir de nœuds dans les vêtements des femmes: elles ne laissent pas l'enfant entrer dans le monde extérieur. Vous ne pouvez pas coudre, tricoter, tisser, etc. Tout cela est en quelque sorte lié au cordon ombilical, qui peut être enroulé autour de l'enfant.

Très probablement, le fait est qu'une femme en travail ne peut pas rester assise dans une position pendant longtemps; elle devrait marcher davantage, mentir mais pas s'asseoir, car la charge sur le fœtus augmente de cette façon. Et pendant longtemps, la tête descend dans le bassin, de sorte que la femme assise peut faire du mal à un enfant.

Un signe de ne pas montrer un nouveau-né jusqu'à quarante jours à un étranger est également tout à fait compréhensible. Ce n'est pas seulement le "mauvais oeil". C’est juste que l’enfant est encore très faible, que son immunité n’a pas encore été formée et que des étrangers peuvent porter l’infection à la maison. Oui, et trop d'enthousiasme, de nombreuses nouvelles impressions pour l'enfant peuvent envoyer une lourde charge.

Vous ne pouvez pas embrasser les nouveau-nés: peut devenir muet. L'explication est assez simple: ne pas exposer l'enfant à des infections, vous devez suivre les règles d'hygiène afin de ne pas infecter le bébé.

Signes très stupides

Et il existe des signes très stupides associés aux femmes enceintes. Bien entendu, à première vue, ces signes semblent assez ridicules, mais il est souvent possible de trouver une explication raisonnable à certains d’entre eux. Cela vaut peut-être la peine de les écouter.

  • Bath ne devrait pas être pris par une femme enceinte;
  • Personne ne peut parler de grossesse.
  • Ne mangez pas d'œufs avec deux jaunes;
  • Vous ne pouvez pas manger en secret;
  • Il est nécessaire de garder en secret le nom de l'enfant à naître;
  • Vous ne pouvez pas jouer avec le chat et le toucher;
  • Vous ne pouvez pas vous asseoir sur le porche;
  • Il est impossible pour une femme enceinte de toucher son visage.
  • Vous ne pouvez pas vous asseoir la jambe sur la jambe;
  • Une femme ne devrait pas être refusée quand elle demande de la nourriture;
  • Ne pas lever les mains au-dessus de la tête;
  • Il est impossible de s'intéresser à l'accouchement avant la naissance de l'enfant.
  • Vous ne pouvez pas acheter avant la naissance des choses bébé;
  • Les femmes enceintes ne peuvent pas jurer;
  • Vous ne pouvez pas basculer le bébé qui pleure dans un berceau ou une poussette, mais uniquement sur ses mains;
  • Les femmes enceintes ne doivent pas porter de bijoux en or ou en argent;
  • Vous ne pouvez pas prendre de photos d'une femme enceinte ou dessiner son portrait.

Superstition ou fait scientifique?

Alors couper ou ne pas couper les cheveux enceintes? Dans la plupart des cas, tous les présages sont des préjugés. Si une femme remplit toutes les conditions d'un médecin, prend des vitamines, mène une vie saine, ne s'énerve pas et ne subit pas de stress, alors tout est possible pour elle, mais avec modération. L'exception est l'utilisation de produits nocifs, le tabagisme, l'alcool, l'exercice lourd.

http://www.baby.ru/blogs/post/192260033-4536810/

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux

Un grand nombre de femmes enceintes proches de l'accouchement ne peuvent se «vanter» que d'une coiffure: les cheveux peignés en queue de cheval. En effet, il est difficile de prendre soin de vos cheveux et de faire des coiffures complexes pendant cette période. Mais la raison est différente: la croyance aux présages. Voyons pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux, d'où vient cette superstition, quelle est son essence et si elle a vraiment un sens. Eh bien, définissons également ce qu'il faut faire pour les filles dans une position qui ne veulent pas aller à l'encontre du destin et qui refusent de se faire couper les cheveux.

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux: d'où viennent-ils et qu'est-ce que cela signifie?

Les traditions sont fortes dans notre pays - même beaucoup de vieilles coutumes slaves sont encore observées par les gens. L'interdiction de couper les cheveux pour les femmes enceintes en est un exemple frappant. Dans les temps anciens, les femmes ne coupaient pas leurs cheveux (une exception pourrait être une coupe de cheveux rituelle, effectuée par le mari nouvellement créé, amenant la femme à sa famille). La privation volontaire de cheveux (surtout pendant la grossesse) était considérée comme une faute grave, privant une femme de force. Nous avons compilé plusieurs explications de cette interdiction, basées sur d'anciennes coutumes:

  • le soin des cheveux était tout un rituel: ils étaient lavés certains jours et la tresse à trois faisceaux avait une signification sacrée. Perdre cela, c'était perdre de l'énergie naturelle;
  • longue tresse était considéré comme un signe de la santé des femmes. La chute des cheveux est un symptôme de maladie. D'où l'étymologie des signes: "si vous perdez vos cheveux pendant la grossesse, l'enfant va naître inanimé". Les problèmes d'accouchement chez les femmes en mauvaise santé sont assez fréquents;
  • la raison pour laquelle tout le monde va prendre est le manque de soins médicaux À partir de là, nous essayons de trouver les causes d’une grossesse difficile et d’un accouchement difficile, en utilisant les relations de causalité des ménages.

Les fans modernes de la médecine alternative expliquent que les cheveux d’une femme sont un conducteur d’énergie de l’extérieur, ce qui est très nécessaire au développement du fœtus. Couper les cheveux, c'est perdre l'énergie nécessaire. Mais en même temps, il est permis de couper les pointes: au contraire, cela stimulera le flux de nouvelles forces naturelles.

Que dit la médecine moderne à propos des signes? Il n'y a pas de lien biologique entre la coupe de cheveux et le développement de l'enfant dans l'utérus. Permis de couper et de faire des cheveux sans aucun risque. Au contraire, se regarder est un facteur psychologique positif.

Nous avons trouvé une explication pour laquelle les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux. Maintenant, nous vous conseillerons ce qu'il faut faire pour conserver une apparence agréable.

Comment prendre soin des cheveux pendant la grossesse?

Si la croyance en les présages est forte ou si vous ne voulez pas contrarier les parents qui y croient, si vous décidez de ne pas vous faire couper les cheveux, une femme enceinte est recommandée:

  1. Choisissez un shampooing approprié et rincez-le en fonction des caractéristiques modifiées des cheveux (par exemple, ils peuvent devenir secs ou gras).
  2. Utilisez des masques pour les cheveux. Vous pouvez cuisiner vous-même: du jaune, du miel, de l'huile de bardane.
  3. Rincer les cheveux normaux avec la décoction de racine de bardane ou de camomille et frotter le jus d’aloès dans la graisse Sécher les cheveux avec un rinçage à la menthe.
  4. Découpez mieux les pourboires jeudi - c’est un jour sacré pour nos ancêtres, symbolisant l’élimination de l’inutile.

Ces recommandations garderont vos cheveux en bonne santé et auront fière allure même sans coiffures complexes.

Si la coupe de cheveux est médicalement sans danger, les médecins traitent la coloration des boucles de manière ambiguë. Les peintures toxiques bon marché peuvent pénétrer dans la peau (bien que ce fait soit contesté par les fabricants). Et la procédure, qui est effectuée dans une pièce non ventilée, est extrêmement dangereuse: une femme enceinte va inhaler beaucoup de vapeurs nocives de la peinture.

Nous avons découvert pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux: on peut croire ou non à ces signes, mais si une violation théorique de l'interdiction provoque la gêne morale et la peur de la future mère, vous devriez refuser d'aller chez le coiffeur.

http://i-beremenna.ru/pochemu-beremennym-nelzja-strich-volosy/

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas couper et teindre les cheveux?

Regardez attrayante, voulez bien n'importe quelle fille. Si, dans la vie de tous les jours, vous pouvez avoir recours à des procédures esthétiques, vous vous demandez alors ce qu’il est permis de faire et ce qui est absolument contre-indiqué pendant la grossesse. Et souvent, les futures mères se soucient de savoir comment maintenir la beauté de leurs cheveux en ce moment, s’ils peuvent être teints et coupés.

Pourquoi il est impossible de teindre les cheveux pendant la grossesse

La teinture pour les cheveux a longtemps été fermement établie dans la vie des femmes. Cependant, l'utilisation excessive de colorants, comprenant notamment le peroxyde d'hydrogène et l'ammoniac, a des effets néfastes sur la santé des boucles et du cuir chevelu. Par conséquent, leur utilisation et suscite des inquiétudes chez les femmes enceintes, car la peur de nuire au futur bébé est très forte.

Le colorant capillaire est-il vraiment capable de nuire au développement du fœtus?

À ce jour, il n’existe aucune information précise indiquant que les substances contenues dans les agents colorants sont nocives pendant la grossesse.

Les composants de la peinture peuvent pénétrer dans la circulation sanguine à travers le cuir chevelu ou les poumons en inspirant les vapeurs. Mais on pense que leur part est si faible qu’elle ne peut tout simplement pas causer de tort significatif à l’enfant.

La nature a veillé à ce que le fœtus en développement soit protégé de nombreux facteurs négatifs. Après la 12ème semaine de grossesse, le placenta se forme, ce qui protège le bébé. Les composants de peinture chimique ne peuvent pas y pénétrer.

Cependant, pendant la période initiale de grossesse, lorsque tous les organes du bébé se développent activement et que le placenta ne s'est pas encore formé, le risque de nuire au fœtus pendant la coloration des cheveux demeure.

Vapeurs toxiques

L'interdiction d'utiliser des peintures résistantes existe tout d'abord parce qu'elles émettent beaucoup de vapeurs toxiques qui dégagent des odeurs spécifiques, souvent très fortes. Lorsqu'elle est inhalée, une fille «en position» peut aggraver son état de santé - risque de nausée, de vomissement et de vertige sévères. Par conséquent, on pense qu'il est impossible de teindre les cheveux pendant la grossesse de façon professionnelle et dans des zones mal ventilées.

Allergie

Une autre raison de rejeter les colorants est que toute peinture, même utilisée de façon permanente, peut provoquer de graves allergies. Cela se produit car pendant la grossesse, les hormones de la femme sont modifiées. Par conséquent, il existe un danger de réactions négatives aux actions habituelles. Pour la même raison, la couleur finale des boucles peut être inattendue, car la pigmentation dans les cheveux change.

Comment réduire les dommages potentiels pour une femme enceinte?

Dans les situations où la future maman veut encore transformer sa coiffure, il est préférable de privilégier la surbrillance ou la coloration si une peinture résistante à base de composants chimiques est utilisée. De telles actions avec les cheveux n'impliquent pas un contact du produit avec le cuir chevelu, mais une odeur forte restera toujours.

Pour changer la couleur des cheveux dans la plupart des cas, les femmes "en position" préfèrent utiliser des teintures naturelles ou recourir à des teintures sans ammoniaque. Même dans une situation où le médecin ne signale pas que vous ne pouvez pas teindre vos cheveux pendant la grossesse, il est nécessaire de vous assurer.

Les options douces seront:

  • L'utilisation de shampooings colorants, baumes teintés, tonifiants pour les cheveux. La palette de couleurs de ces fonds est très étendue, mais leur action ne consiste pas à déplacer le pigment naturel des boucles. De plus, le risque de dommages aux cheveux est réduit au minimum.
  • Le henné et le basma sont des colorants naturels qui conviennent à tous les types de cheveux. Une variété de tons peut être obtenue en ajoutant des ingrédients supplémentaires au mélange à base de plantes: thé, café, cannelle, jus de citron, miel, décoction de camomille, églantier.
  • Pour obtenir uniquement une nouvelle nuance qui sera plus visible au soleil, vous pouvez utiliser séparément des décoctions à base de plantes qui colorent non seulement vos cheveux, mais aussi les soignent, leur donnent de l'éclat: teinture de camomille, décoction d'écorce de chêne.

Il s'avère que dans la plupart des cas, la future mère peut utiliser des agents colorants, mais en suivant les instructions du médecin et en se rappelant que vous ne pouvez pas teindre vos cheveux au moment initial où l'enfant n'est pas protégé par un placenta impénétrable. Et il est important, lorsque vous utilisez un moyen quelconque, de commencer par effectuer un test d'allergie sur une mèche de cheveux ou une courbure du coude séparée.

Se faire couper les cheveux ou pas? Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux?

Si la preuve médicale interdisant la coloration des boucles peut être trouvée, les raisons qui obligent une femme enceinte à refuser une coupe de cheveux reposent davantage sur la superstition. Vivons à l'ère technologique et scientifique, mais les préjugés et la croyance au mysticisme restent forts. Pourquoi considère-t-on que les filles «en position» ne devraient pas se faire couper les cheveux pendant toute la grossesse et juste avant la naissance?

Justification historique. Les experts partent du principe que, dans le cadre de l'histoire ancienne, qui comprend un long âge de pierre, les cheveux ont été une source de chaleur supplémentaire. Avec l'aide d'eux, une femme pourrait se réchauffer et un enfant. Mais à cette époque, il n’y avait guère d’interdiction de couper les cheveux, car une telle justification est très conditionnelle pour le monde moderne.

Contexte religieux. L'idée que vous ne pouvez pas vous couper les cheveux en «position intéressante» peut être envisagée dans le contexte d'une approche religieuse. Il est basé sur le fait que directement à travers les cheveux de la mère, l'âme entre dans le corps d'un nouveau-né. Parce qu'elle n'a pas besoin de couper les cheveux avant l'accouchement. Sinon, l'enfant peut être né mort.

Conditionnellement base médicale. Dans le cadre de la médecine, il existe une hypothèse qui répond à la question de savoir pourquoi les filles enceintes ne se coupent pas les cheveux et ne doivent pas non plus se faire couper les cheveux pendant la tétée. Dans les serrures des femmes, de nombreux nutriments et vitamines sont nécessaires au développement du fœtus, le bébé en a besoin pendant la période d'allaitement. Plus les boucles sont longues, plus nombreuses sont les composantes qui ne sont pas extraites des organes internes de la mère.

Superstitions et préjugés. Il y a beaucoup de raisons qui se basent sur la perception superstitieuse du monde, pour lesquelles il est impossible de couper les cheveux. Ils sont venus à la vie moderne de nos ancêtres. Et beaucoup de gens adhèrent à de telles idées. Pour les vieux croyants, le respect des règles qui ont traversé les siècles est un moment impératif de la vie. Une femme enceinte peut devenir suspicieuse et commencer à croire aux préjugés dus aux modifications du contexte hormonal.

Quelles sont ces superstitions?

  1. Les cheveux comme lien avec le cosmos, l'univers, la nature. Dans les temps anciens, on croyait que c'est par les cheveux qu'une femme reçoit de l'énergie d'en haut et peut «absorber» les forces naturelles. Parce que la coupe de cheveux était contre-indiquée, surtout pendant la grossesse. On pensait qu'il y avait un risque de ne pas endurer un enfant en raison d'un manque de vitalité, ce qui ne peut être obtenu de l'Univers par une femme aux cheveux courts.
  2. Sagesse et expérience. Ce sont les cheveux longs qui peuvent accumuler en eux la sagesse et l'expérience quotidienne qu'une fille reçoit en se mariant. Épisser une faux implique la destruction des connaissances accumulées qui devraient être transmises à l'enfant à naître.
  3. Mauvais présages. Parmi les idées superstitieuses, on trouve les signes indiquant que les femmes enceintes ne peuvent pas se faire couper les cheveux, sinon elles risquent de subir des conséquences négatives. Tout d’abord, en coupant les cheveux, la future mère raccourcit la vie de son enfant. Deuxièmement, l'enfant peut naître stupide ou avec des anomalies du développement. Troisièmement, il est impossible de se faire couper les cheveux afin d'éviter les naissances prématurées, qui pourraient nuire à la santé de la mère et de l'enfant.

Sur la base de ces raisons, il s'avère que l’idée de l’irrecevabilité de la coupe des cheveux pendant la période de gestation d’un enfant est essentiellement sans fondement. Le refus de rendre visite au coiffeur peut entraîner une apparence désordonnée, des extrémités qui se croisent et des difficultés de soins, car les boucles deviennent plus épaisses pendant la grossesse, poussent plus vite.

Que ce soit pour appliquer des produits de coloration des cheveux ou pour envoyer une nouvelle coupe de cheveux à chaque future maman décide pour elle-même. Cependant, il n’existe toujours pas de motif strict d’exclure de tels actes de la vie. Pour les femmes enceintes, les émotions positives sont importantes et il est tout à fait possible de changer l’image de la coiffure.

http://morepochemu.ru/pochemu-beremennym-nelzya-strich-i-krasit-volosy/

Est-il possible de se faire couper les cheveux pendant la grossesse

Les femmes enceintes ne valent pas grand-chose et parfois les interdictions atteignent l’absurdité. Qui a dit que les femmes enceintes ne peuvent pas se faire couper les cheveux, et sur quoi repose cette déclaration? Nous comprendrons les effets de la coupe de cheveux sur la santé du futur bébé et déterminerons si cela vaut la peine d'être coupé pour les futures mères pendant la grossesse.

Cheveux pendant la grossesse: couper ou non, telle est la question

Les présages folkloriques interdisant de couper les cheveux pendant la grossesse, confondent les futures mères. D'un côté, je veux rester belle, mais de l'autre côté, l'idée qu'une coupe de cheveux puisse nuire à un bébé qui n'est pas encore né est très effrayante. Nous dissiperons vos doutes en rassemblant les superstitions et les opinions de spécialistes de différents domaines sur le sujet vital: vous pouvez obtenir une coupe de cheveux pour les femmes enceintes ou non.

Pourquoi les femmes enceintes ne peuvent pas se couper les cheveux

Il n'y a aucune information sur la date à laquelle l'interdiction de la coupe de cheveux pour les femmes enceintes a été introduite. Cependant, les scientifiques qui ont trouvé des références écrites à la résistance des cheveux pensent qu’il aurait pu se former dans l’antiquité.

Les cheveux des femmes, symbole de santé et de chasteté

Si, dans l'Antiquité, une femme enceinte demandait de couper ses boucles, elle serait refusée. Bien que non, elle ne pouvait même pas penser à une telle pensée, parce que:

  • À l’époque des cavernes, les cheveux servaient de "voile", conservant parfaitement la chaleur. Une femme enceinte pourrait les cacher, et une mère allaitante pourrait envelopper le bébé.
  • Au Moyen Âge, les tresses de circoncision pour femmes constituaient un châtiment terrible. Si la femme a été surprise en train de tromper son mari, ses cheveux ont été coupés et on lui a dit qu'elle était "abasourdie". C'était une honte terrible pour elle;
  • Aux XVIIIe et XIXe siècles, les femmes étaient constamment enceintes ou allaitantes (femmes mariées qui ont donné naissance à des enfants avec peu ou pas d'arrêt). Elles tombaient souvent malades à cause de l'épuisement du corps, elles vieillissaient rapidement, leur chevelure s'amincissait tôt et il était rare qu'une femme parvienne à garder ses cheveux jusqu'à l'âge de 30 ans. Personne ne pouvait même penser à une coupe de cheveux: il n'y avait presque pas de cheveux.

C'est intéressant! À tout moment, les cheveux étaient associés à une force particulière. Et plus ils sont longs, plus la personne était sage et forte. Rappelez-vous seulement la légende du Samson biblique, dont le pouvoir était concentré dans ses domaines. Et il l'a perdue quand l'insidieuse Dalila a coupé ses boucles. Même les scientifiques ont prouvé que les cheveux contiennent des molécules d'ADN qui stockent des informations génétiques sur leur porteur. Cependant, comme dans les ongles...

Superstitions communes

Dans les temps anciens, la mortalité infantile était élevée. Et alors que les gens n’avaient pas les connaissances médicales modernes, ils essayaient d’expliquer la mort et la maladie des nouveau-nés, donnant lieu à la superstition. Nombre d'entre elles sont liées à la manière dont une femme a traité ses cheveux pendant sa grossesse.

Voici quelques-uns des signes populaires:

  • Les anciennes légendes disent que les cheveux sont une source de pouvoir féminin. Ils protègent le bébé des maléfices. Il y avait donc une superstition selon laquelle si la future mère coupait les boucles, elle condamnerait son enfant à mort, le privant de protection;
  • Les cheveux personnifiaient également le bien-être matériel et la santé de la femme. Si elle les raccourcissait, alors la richesse, la santé et le bonheur féminin étaient «coupés» avec eux;
  • Dans les temps anciens, on croyait qu'un enfant dans l'utérus était immatériel. Il a une âme mais pas de corps. Habituellement, la matérialisation de l'âme (naissance) a eu lieu 9 mois après la conception. Mais cela est arrivé plus tôt si la future mère lui a coupé les cheveux. Cela explique les fausses couches et le travail prématuré;
  • Les cheveux longs dans l'Antiquité étaient également associés à la longévité. Par conséquent, les sages-femmes ont déclaré qu'en coupant les boucles, une femme enceinte raccourcissait la vie de son enfant;
  • Si une fille est née, cela pourrait être lié au fait que pendant la grossesse, la mère lui a coupé les cheveux, coupant ainsi «l'organe mâle»;
  • En raccourcissant les boucles dans les dernières périodes, la femme s'est certainement condamnée à un travail pénible;
  • De brefs petits bouts de maman ont promis un esprit «court» à son bébé;
  • Il était interdit de se peigner les cheveux le vendredi, car cela prédit une naissance difficile.

C'est intéressant! Autrefois, les cheveux étaient dotés de fonctions que remplit réellement le cordon ombilical. Les sages-femmes ont déclaré que les mèches apportent des nutriments au fœtus. Par conséquent, couper les boucles, interrompant cette relation du bébé avec la mère, c'est impossible.

Les femmes enceintes peuvent-elles se faire couper les cheveux: un look moderne

La science et la médecine développées ont permis d'établir les vraies causes de la mortalité infantile élevée dans le passé. Par conséquent, les signes liant la santé de l'enfant et de la mère à la longueur des cheveux ont été critiqués. Nous verrons si des spécialistes de différents domaines permettent aux femmes enceintes de se couper les cheveux.

Opinion de la médecine moderne

Les médecins ne voient pas de lien entre les cheveux de la mère et le fœtus. Après tout, la tige du cheveu est morte, comme la plaque à ongles. Ils peuvent être rasés sans crainte et même nécessaires si une femme enceinte veut vraiment nettoyer. Cela l'aidera à améliorer son humeur et une bonne attitude émotionnelle envers l'enfant en profitera certainement. Cependant, la médecine met en garde les futures mères:

  • Pendant la grossesse, tout le corps est reconstruit. Et il peut commencer à réagir de manière imprévisible à quelque chose qui ne causerait pas d'irritation plus tôt. Toutes les odeurs dans le salon de coiffure, les produits de soins capillaires utilisés dans celui-ci peuvent provoquer des allergies, des vertiges, des nausées et même des vomissements.
  • Réactions allergiques. Dans le corps de la future mère, il y a des changements hormonaux. Dans le contexte d'un tel échec, les maux passés peuvent être complètement guéris ou de nouveaux peuvent apparaître. Les salons de beauté sentent toujours la chimie. Et les particules de peinture, la fixation de vernis ou les parfums flottant dans l'air ne sont pas des éléments utiles à la respiration d'une femme.

Attention! Vous pouvez rendre visite au coiffeur, mais seulement en bonne santé. Si la toxicose précoce provoque l'aversion pour les odeurs présentes dans les salons de beauté, il est préférable d'appeler le coiffeur à la maison.

Opinion de médecine alternative

Irina Kuleshova, médecin ambulancier, est une amie des méthodes de médecine non conventionnelles depuis plus de vingt ans. Il sauve les patients des maladies de la nature physique au niveau énergétique. Selon elle, les cheveux sont un conducteur, l'un des composants du bilan énergétique. Elle soutient que lors de la conception, à la pointe des cheveux, se ferme le cycle des flux d'énergie, qui commencent à circuler dans deux cercles:

  1. Externe, donnant à la future mère la force de l'extérieur.
  2. Inner, transmettant ce pouvoir au fœtus.

Irina met en garde les femmes enceintes contre les coupes de cheveux courtes. Cependant, couper les conseils non seulement permet, mais même recommande. Cela contribue au flux de la nouvelle énergie.

CONSEILS POUR LES SOINS CHEVEUX D'UN MÉDECIN DE MÉDECINE NON CONVENTIONNELLE, IRINA KULESHOVA:

1. jeudi. Depuis les temps anciens, il est considéré comme un jour sacré. Jeudi, avant la Trinité, il est de coutume de collecter des herbes médicinales. Ce jour-là, il est rempli d'un pouvoir spécial. Avant Pâques, il y a un «jeudi propre» - le jour de purification de la maison et du corps. Jeudi, il est d'usage de se débarrasser de tout ce qui est mauvais et inutile.

Que faire: utilisez cette journée pour les coupes de cheveux et les procédures de nettoyage des cheveux à partir de l’énergie négative accumulée.

2. sel. C’est la seule substance naturelle que nous utilisons dans sa forme originale, elle a concentré en elle-même l’énergie de la Terre. La capacité du sel à absorber l'énergie négative et à améliorer la santé est également connue depuis l'Antiquité.

Que faire: avant de laver les cheveux avec les doigts mouillés, appliquez du sel normal sur le cuir chevelu, laissez agir pendant 15 minutes et rincez comme d'habitude, en utilisant le shampooing habituel.

3. Couleur. Le symbolisme de la couleur depuis la fondation du monde est étroitement lié à nos vies, que nous ne remarquons parfois pas, à quelle fréquence et inconsciemment nous utilisons son langage. La couleur a une force puissante qui peut affecter l'humeur et la santé.

Que faire: utilisez une serviette de cheveux verte. Après le nettoyage au sel des flux d'énergie, la couleur verte corrigera le résultat, la défense, deviendra le catalyseur d'une attitude positive et fournira un flux d'énergie saine.

Opinion de scientifiques

Les statistiques scientifiques ont réfuté la relation entre la coupe de cheveux chez les femmes enceintes et la santé du fœtus. Les femmes enceintes qui protègent leurs boucles, font face à une fausse couche et donnent naissance à des enfants malades aussi rarement que celles qui font régulièrement appel aux services d'un coiffeur. Et la naissance de bébés en bonne santé pour les mères avec une coupe de cheveux courte se produit aussi souvent que pour celles qui pendant la grossesse ont pris soin de leurs mèches.

Opinion professionnelle

Pendant la grossesse, les hormones de la femme sont reconstruites. Cela change la structure des cheveux, qui commencent à se comporter de manière imprévisible. Ils peuvent cesser de s'empiler, devenir minces ou épais, droits ou bouclés, mous ou durs. Ceci est confirmé par Alexandra Kochergina, styliste de salon chez Davines, qui avait déjà la chance de connaître le bonheur maternel.

Alexandra a été fauchée en toute sécurité pendant la grossesse. Cependant, elle met en garde les futures mères contre un changement radical de la chevelure. Oui, les domaines sont devenus différents: ils sont plus magnifiques, plus épais et plus beaux. Et une nouvelle coupe de cheveux leur conviendra parfaitement. Mais après la naissance, leur structure restera la même et il ne sera pas possible de prédire comment ces boucles vont tomber. Par conséquent, le styliste recommande de ne couper les pointes des cheveux qu'une fois tous les 1 à 3 mois, en donnant un aspect poilu aux cheveux.

Du point de vue de la science, il est même utile que les femmes enceintes se coupent les cheveux. Pour au moins trois raisons:

  1. Densité excessive. Les changements dans les niveaux hormonaux dans le corps entraînent une réduction significative de la perte de cheveux. Par conséquent, les futures mères remarquent toujours l'augmentation de la densité et de la pompe des brins. Mais une telle croissance des cheveux nécessite une portion accrue de vitamines et de minéraux. Pour saturer les mèches et ne pas priver le nourrisson, on prescrit aux femmes des complexes de vitamines spéciaux. Dans de telles conditions, la coupe des cheveux semble tout à fait appropriée.
  2. Split se termine. C'est une autre bonne raison d'aller chez le coiffeur. Les pointes fourchues des cheveux indiquent généralement une carence en micro-éléments et en vitamines dans le corps de la mère. Les médecins prescrivent des médicaments pharmaceutiques qui comblent la pénurie. Et pour couper les cheveux ne "tire" pas les nutriments, il est préférable de les couper.
  3. Perte après l'accouchement: après la naissance du bébé dans le monde au cours des six premiers mois, les femmes sont confrontées à une chute rapide des cheveux. Comme le montrent les examens, ce problème touche presque toutes les mères et est associé au rétablissement de l'équilibre hormonal. Naturellement, plus les mèches sont longues, plus elles ont besoin de nutrition et plus elles seront intenses. Par conséquent, coupe de cheveux pendant la grossesse - prévention des boucles éruption post-partum.

Psychologues d'opinion

Les psychologues ont modelé deux situations avec deux solutions possibles au problème:

  1. L'état psycho-émotionnel d'une femme enceinte est perturbé. Elle est devenue gémissante et très sensible aux déclarations d'étrangers. Sous leur influence, l'idée d'acceptation populaire et de superstition lui semble tout à fait justifiée. Surtout si le même avis est partagé par des parents proches. Alors il vaut mieux ne pas se faire couper les cheveux. L’auto-hypnose peut avoir un effet: cela produira exactement ce dont la future mère a le plus peur.
  2. Une femme enceinte a un psychisme stable. Elle ne se soucie pas des opinions des autres et elle ne croit pas aux présages. Elle ne pouvait même pas avoir la question «peut» ou «ne peut pas» se couper les cheveux, car elle ne se tourne jamais vers la superstition. Ensuite, s'il y a un désir, une coupe de cheveux doit être faite. Une apparence attrayante provoque de la joie et du contentement. Une bonne humeur est bonne pour le bébé.

Attention! Les psychologues adhèrent au point de vue scientifique et considèrent que le raccourcissement des cheveux ne peut pas nuire au fœtus par lui-même. Seule l'attitude de la future mère à l'égard de la coupe de cheveux peut avoir un effet sur l'enfant.

Opinion du clergé

L'Eglise orthodoxe met en garde les gens contre les superstitions. Après tout, il s’agit d’une foi vaine incompatible avec la vraie foi. Voici ce que le clergé dit aux croyants orthodoxes:

L'archiprêtre Nikolai, qui sert dans l'église Saint-Joseph-le-Flipper (Krasnodar), affirme que le Créateur ne punit pas les femmes pour avoir coupé les fils. Le Seigneur aime tout le monde et est miséricordieux envers tous. La longueur des cheveux n'a pas d'importance. Il est important que la future mère mène une vie conforme aux commandements de Dieu.

L'archiprêtre Basile, qui sert dans l'église de l'Ascension (Poltava), mentionne le message aux Corinthiens, ligne 15 du 11ème chapitre. Elle dit que faire pousser des cheveux pour une femme est un grand honneur. Après tout, ils lui sont donnés à la place d'une couverture. Cependant, l'épître ne dit pas que couper les fils peut irriter Dieu. Il n'y a pas de mots sur si une femme enceinte est obligée de faire pousser de longues boucles.

Pour les musulmans, l'interdiction des coupes de cheveux n'est pas imposée aux femmes enceintes, car rien n'est écrit à ce sujet dans la Sunna et le Coran. Par conséquent, une femme qui porte un enfant peut se faire couper les cheveux et même se mettre à la peinture si son mari l'autorise à le faire. La superstition en Islam est exclue, car la foi en elles est un péché et un polythéisme.

Opinion de maman moderne

Elena Ivaschenko, rédactrice en chef du magazine Happy Parents, a également partagé son point de vue. Elle a dit qu'elle a enduré deux enfants. Et la grossesse ne l’a pas empêchée de rendre visite au coiffeur pour mettre à jour sa coupe de cheveux. Mais changer radicalement ses cheveux n’avait pas à le faire, car elle était son tailleur.

Elena a également noté qu'elle avait toujours planifié le dernier voyage au salon pendant la grossesse le 9ème mois. Ensuite, elle a regardé soigneusement à l'hôpital et immédiatement après sa sortie: après tout, alors ne pas couper les cheveux. Et être une mère moderne et soignée, selon Elena, est «génial».

Soins des cheveux pendant la grossesse

Des soins capillaires appropriés et systématiques constitueront une bonne alternative aux coupes de cheveux et minimiseront, voire contribueront à éviter le fendillement des pointes et autres problèmes entraînant la coupe des cheveux:

  1. Le type de cheveux pendant la grossesse peut changer, vous devez donc revoir les cosmétiques pour le soin des cheveux et les choisir en fonction du type de cheveux.
  2. Les produits cosmétiques doivent être naturels et contenir un minimum de produits chimiques. La plupart des femmes enceintes préfèrent utiliser des produits de soin fabriqués par leurs soins.
  3. Les pointes fourchues - le problème le plus courant qui inquiète les femmes enceintes et les tourmente de doutes quant à la coupe de cheveux. Éviter ce problème aidera à nourrir régulièrement les pointes drainées. Pour ce faire, installez un masque à base d’ingrédients naturels ou d’huile cosmétique correctement sélectionnée, qui doit lubrifier les extrémités des cheveux avant de laver la tête et laisser agir pendant une demi-heure.
  4. Si le corps d'une femme enceinte ne contient pas suffisamment d'oligo-éléments, les cheveux commencent à tomber. Vous pouvez les renforcer avec un rinçage à base d'herbes: ortie, cônes de houblon, millepertuis et autres.
  5. Ne pas oublier les masques pour les cheveux, sélectionnés en fonction du type. Les masques naturels faits maison, préparés de manière improvisée, ne vont pas inquiéter la future mère de sa composition et de la teneur en substances nocives de ceux-ci.

Si, toutefois, la future mère croit fermement aux signes nationaux et croit que couper les cheveux affectera négativement sa condition ou celle du bébé, vous ne devriez pas la forcer à mettre à jour sa coiffure. Le calme et l’équilibre de la femme enceinte sont plus importants car ils contribuent à la santé des femmes et des enfants.

Alors, coupe-toi les cheveux, ou pas? Dans cette affaire, une femme enceinte est mieux guidée par le coeur. Si la coupe de cheveux apporte de la joie et ne provoque pas d'inquiétude pour la santé de l'enfant, vous pouvez vous rendre en toute sécurité dans un salon de beauté. En cas de doute, il est préférable de reporter la visite chez le coiffeur: un état alarmant est désormais inutile.

Le coiffeur Philip explique comment la grossesse affecte la structure des cheveux:

Nous lisons aussi:

Superstitions pendant la grossesse

La grossesse de la femme a toujours été attisée par un grand nombre de signes et de superstitions. Mais si tous y adhèrent, alors cette période vraiment importante peut être transformée en cauchemar. Aujourd'hui, la médium Alena Kurilova, l'obstétricien-gynécologue Vitaly Rymarenko et nos mères vedettes, Lilya Rebrik et Dasha Tregubova, nous aideront à dissiper les mythes les plus ridicules.

Bonjour les filles! Aujourd'hui, je vais vous dire comment j'ai réussi à me mettre en forme, à perdre 20 kilos et enfin à me débarrasser des complexes terrifiants de personnes grasses. J'espère que l'information vous sera utile!

Voulez-vous lire notre matériel en premier? Abonnez-vous à notre chaîne de télégrammes

http://razvitie-krohi.ru/beremennost/mozhno-li-strichsya-vo-vremya-beremennosti.html